Mille livres en tête

Mille livres en tête

A trois je vous aime / Lougane Rose

Si je devais qualifier ce roman avec un seul mot, ce serait : déstabilisant. 

 

J'avais craqué sur la couverture de ce roman : simple et épurée et le résumé m’avait attiré. Lorsque j'ai vu que l'auteure cherchait des avis, je l'ai contactée. Elle me l'a gentiment envoyé ; un grand merci à elle pour cette marque de confiance.

 

J'espère sincèrement ne pas la décevoir lorsqu'elle lira mon avis. Car je ne m'attendais pas à trouver une telle histoire, poussée aussi loin, sous une couverture somme toute innocente en apparence et un résumé classique (peut-être pas tant que ça finalement !).

 

Des triangles amoureux, il m'est arrivé d'en lire mais de ce genre-là, c'est une première. Et c'est avec ce genre d'histoire que revient l'éternelle question "L'amitié homme/femme est-elle possible ?".

 

« Tu n’envisages pas de pouvoir être ami avec la femme que tu aimeras un jour ?! »

 

J'ai bien accroché à la présentation des personnages que l'auteure nous amène d'une manière peu commune. Puis, je suis entrée dans cette histoire de coup de foudre hors du commun. Mais au fil des pages, j'ai eu l'impression de me trouver dans un huit-clos avec comme une impression de tourner en rond.

 

Il n'est quasiment question que des trois personnages qui interviennent à tour de rôle : Lillie, Leandre et Valentyn. Il y a très peu d'intervention de personnages secondaires et ma lecture s'en est donc trouvée assez pesante. Que dire des personnages ?

 

J'ai eu du mal à cerner le personnage de Lillie, qui est venue là pour écrire. Et qui tombe sur deux apollons qui sont meilleurs amis depuis très longtemps. S'il y en avait qu'un seul de beau, le problème ne se serait pas posé mais l'auteure n'a pas choisi le chemin le plus simple. Je me suis demandée si :

 

- elle était réellement naïve. Elle les aime et les désire tous les deux en même temps. Ils partagent tous les 3 le même lit mais elle ne voit pas ce qui se passe autour d'elle.

 

- Ou si elle ne cachait pas son jeu pour pimenter ce dans quoi elle s'est retrouvée impliquée. On peut s'attendre à tout.

 

« Je ne peux pas choisir, je ne le veux pas, ou peut-être est-ce l’inverse ? »

 

Parce que lorsqu'on parle de Leandre et de Valentyn, leurs sentiments sont clairs dès qu'ils la voient. Aucun moyen qu'il y ait un malentendu à leur sujet. Deux coureurs de jupons invétérés, aux caractères assez complexes, qui flashent sur la même femme, au risque de voir leur belle amitié voler en éclats.

 

« Putain, qu’il pouvait m’énerver lorsqu’il faisait ça ! Et alors en ce moment c’était de plus en plus souvent »

 

Seul un pacte conclut, il y a longtemps, peut mettre fin à une quelconque concurrence.

 

Mais cela sera-t-il suffisant pour surmonter les désirs et calmer des corps si rudement mis à l'épreuve ?

 

En tout cas, une chose est sûre : cette histoire met une claque magistrale à la moralité.  Elle est sensuelle, torride voire érotique, inconvenante et lorsque la suggestion laisse place au concret, le paroxysme est atteint. La limite du voyeurisme n'est pas loin d'être franchie. Attention : on n'est pas dans du roman "hard", ce n'est pas ce que j'ai dit.

 

Au-delà de tous les principes, entre libertinage et moeurs "dissolues" on ne  sait plus si le mal que s'infligent les personnages est vraiment nécessaire pour leur bien. Ou si ce n'est qu'un prétexte à autre chose ou peut-être un pacte signé avec le diable.

 

« L’amour de l’un détruisait mon amour pour l’autre »

 

L'auteure malmène sa lectrice en préméditant soigneusement une escalade croissante dans l'atteinte aux moeurs, avec des sentiments tellement variés et déconcertants,  pour terminer avec un épilogue à ce premier tome que je n'ai pas vu totalement venir.

 

Il est certain que ce livre ne peut pas laisser indifférent. Je ne suis pas prude et ai l'esprit assez ouvert. Mais là, j'avoue que l'auteure m'a fait sortir de ma zone de confort. Il est sans tabous, il aborde des thèmes qui peuvent déranger certaines âmes trop sensibles et ce de la manière la moins romantique qu'il soit. Il remue, il émoustille, il interpelle, il n'a rien d'un conte de fées des temps modernes.  Psychologiquement parlant, la lecture peut être difficile tant certains principes sont mis à mal ; ça a été mon cas. J'ai bien cru que j'allais abandonner ma lecture.

 

Mais par respect pour l'auteure qui a passé du temps à l'écrire, qui s'est lancée en auto-publication et qui m'a confié son œuvre, j'ai persévéré. Et heureusement. .... sinon je serais passée à côté de l'histoire et ce qu'elle enferme en son coeur.

 

Lorsque les mots A SUIVRE sont tombés, j'ai bien cru faire un malaise - rassurez-vous c'est une image -. Les auteures sont cruelles de nous maltraiter jusqu'au bout.

 

Même si ce n'est pas un coup de coeur - je ne peux pas expliquer pourquoi - et que le contenu de ce premier tome est contraire à mes convictions sentimentales, ce livre est très bien écrit. L'histoire est parfaitement construite malgré certaines longueurs sur la première partie. Et je dis BRAVO à l'auteure d'avoir osé cet exercice d'écriture qui ne doit pas être des plus simples.

 

Maintenant il me faut la suite pour que ma délivrance arrive vite. !! Où est-ce que je signe ?

 



15/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres