Mille livres en tête

Mille livres en tête

Amour, flocons de neige & pudding / Mills COLEMAN

« Rêve de nous ce soir ».png
Lorsque j'ai découvert cette histoire parmi les Services Presse de Stories by Fyctia, que je remercie pour l'envoi, j'ai trouvé la couverture très attrayante et illustrant parfaitement une romance de Noël. Ce qui aurait pu me faire hésiter, c'est l'âge des personnages qui relève plus du Young Adult que de la romance que je lis habituellement. Mais je me suis quand même laissée tenter pour retomber – très, très loin - en adolescence et partir en voyage scolaire avec Louise, Adam et tous leurs ami(e)s.


De manière assez incroyable, je suis rentrée très facilement dans cette histoire, assez courte, que j'ai lue en à peine ½ journée. Pour dire si ma lecture m'a plu. !


Comme le mentionne le synopsis disponible ici, c'est à la veille d'un départ en voyage scolaire en anglais renforcé à Londres, qu'on rencontre Louise, jeune adulte de 17 ans qui vient de subir une cruelle désillusion sentimentale avec un garçon de son lycée. Le jour du départ, devant laisser sa meilleure amie Lola, elle retrouve d’autres élèves qu’elle ne connaît quasiment pas, dont son voisin, Adam avec qui elle a été amie quelques années et que la vie a séparés alors qu'ils sont voisins. Dix jours en terre britannique vont lui permettre de re-découvrir son ami, de s’ouvrir à de nouvelles amitiés et de reprendre peut-être la leur, là où elle s'était arrêtée. Et pourquoi pas, plus qui sait ou bien subir une nouvelle désillusion... 

 

Les voyages forment la jeunesse dit-on ! Celui-ci apportera-t-il enfin l’amour tant espéré par Louise pour qu’elle vive elle aussi un Happy End ?

Au contact de celle qu’il a connu fillette et qui est devenu une jeune femme, Adam saura-t-il ouvrir les yeux sur ce qui l’entoure pour lui donner une chance de retrouver enfin celle qui faisait partie de son passé ?

 

« Amour, flocons de neige & pudding » est une romance de Noël qui sort un peu de l’ordinaire. Le fait que deux jeunes adultes de 17 ans en soient les protagonistes m’a fait voir la romance de Noël autrement. Mais vu leur âge – même mes propres enfants sont plus âgés qu’eux -, je me suis plus identifiée à leurs parents qui sont vraiment importants pour une grosse partie de l’histoire.

 

Ce roman écrit du seul point de vue de Louise, malgré quelques petites coquilles sans gravité, est vraiment bien écrit, construit et travaillé dans les moindres détails. Le seul bémol, selon moi bien sûr, c’est que je n’ai pas ressenti l’esprit de Noël plus que ça. Et je me suis interrogée sur sa classification littéraire. Tout dépend, bien sûr, ce qu’on attend de Noël dans les livres. Même s’il y a beaucoup de références dans l’histoire, ça m’a semblé un peu léger mais sans incidence sur mon avis.

 

J’ai vraiment aimé la 1ère partie qui concerne le voyage scolaire en question. Belle base à cette histoire qui se construit, au gré de visites et moments d’échanges, dans laquelle les deux personnages se redécouvrent après plusieurs années sans se côtoyer plus que ça. C’est mignon et touchant ; forcément comment ne pas craquer. Et quand il y a la bande de potes à côté, on s’attache évidemment à eux et à leur quotidien.

 

Louise est un personnage qui manque de confiance en elle et pourtant elle ne veut qu’une chose : aller de l’avant. Jeune fille sans histoire qui a une réputation de fille prude et coincée, proche de sa famille, lectrice de romances, elle rêve d’un amour tel qu’on le lit dans les romans. Mais la vie n’est pas un roman et après une cruelle désillusion avec un certain Maxence, son manque de confiance s’accentue jusqu’à le sujet épineux de l’amour. Et à 17 ans, les revers peuvent être terriblement douloureux.

 

« Je ne fais pas partie des filles que les garçons regardent. Je ne les intéresse pas, ils me trouvent trop prude, sûrement pas à leur goût. Bref, je ne suis clairement pas séduisante ou désirable. Je désespère un peu qu’un jour un mec finisse par me voir différemment »

 

Lorsqu’elle redécouvre Adam, qui n’est plus le petit garçon qu’elle connaissait mais bel et bien un jeune homme plus qu’agréable à regarder, on a l’impression qu’ils ne se sont jamais séparés et que tout reprend comme avant. Leur complicité est évidente sauf que maintenant ils sont à l’âge des premiers émois, du regard sur l’autre qui change, d’un désir d’émancipation de familles parfois trop protectrices, etc… Il ne se présente pas comme le bad boy du lycée ; et se révèle être tout le contraire malgré quelques petites maladresses légitimes.

 

« Le Adam séducteur est de sortie et il ne joue pas du tout dans la même cour que moi »

 

Avec Louise et Adam, on se laisse porter par un rythme que ne faiblit jamais car soigneusement entretenu par l’auteure. On assiste à ce lien qui va grandissant entre eux, à leurs chamailleries qui apportent une ambiance légère et qui les gardent bien au chaud dans leur âge, à leurs moments de rire et de bonne humeur avec leur groupe d’ami(e)s et à leur périple à la découverte d’endroits clés de l’Angleterre.

« Rêve de nous ce soir »(1).png
Alors toute l’histoire ne se passe pas en voyage scolaire ; heureusement car c’est ce que je redoutais un peu. Après la parenthèse enchantée et passée l’insouciance de la liberté londonienne, l’auteure a pris le soin d’explorer la viabilité de leur histoire au-delà des 10 jours à Londres pour qu’on ne se dise pas que ce ne sera qu’une simple histoire de vacances. J’ai vraiment apprécié ce point qui permet à l’histoire de prendre son temps et en évitant le piège d’une construction trop rapide qui gâcherait l’ensemble. Et surtout il apporte de la cohérence à ce parcours romantique et plein de douceur car l’auteure n’hésite pas à pimenter leur histoire avec des écueils que l’on peut trouver dans une histoire d’adulte et qui permet de tester la force de leur lien.

 

« Je me doutais qu’il avait aussi des défauts. Je n’apprécie juste pas de les découvrir »

 

Concernant les personnages de Louise et d’Adam, j’ai vraiment aimé leur simplicité et leur naturel. Louise malgré son inexpérience et son manque de confiance, n’est pas un personnage agaçant. Même dans ses moments de doute, de questionnement sur l’amour et son besoin d’être constamment rassurée, elle fait preuve d’une certaine maturité. Comme pour donner toutes les chances à cette histoire. Et Adam est en ce point semblable car je l’ai trouvé vraiment patient et attentionné – dans les bons comme dans les mauvais moments -, ce qui est une belle preuve de maturité aussi.

 

Un point qui m’a particulièrement plu c’est qu’on pourrait croire que l’histoire va seulement être portée par Louise et Adam – avec l’aide de leurs ami(e)s – mais il ne faut pas oublier la belle participation des adultes, surtout les mères respectives – les pères étant plus en retrait -. J’ai adoré ce soupçon de complicité et d’humour qu’elles apportent à l’histoire et dans le lien qui les unit à leurs enfants. Les passages les concernant étaient un vrai bonheur à lire et j’ai vraiment aimé l’ouverture d’esprit que l’auteure a choisi de leur attribuer.

 

Extrait :

-  Faut que je te raconte !

Je me redresse pour l’inviter à m’expliquer.

-  Apparemment, ma mère a croisé la tienne, au supermarché.

Je vois où cette histoire va nous mener. Maman… Qu’est-ce que tu as fait ?

- J’ai peur de la suite, confié-je.

Il rigole d’autant plus.

 

J’ai vraiment adoré cette histoire qui aurait pu frôler le coup de cœur si j’avais pu avoir accès à quelques pensées d’Adam, à certains moments, et que j’avais su appréhender l’esprit de Noël tel que l’auteure l’a intégré à son roman. J’ai passé un plus que bon moment de lecture et je vous recommande vraiment de la découvrir ! Bonne lecture Sourire



14/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres