Mille livres en tête

Mille livres en tête

Et puis soudain .... succomber / Laura S. WILD

Découverte il y a 2 ans avec son premier titre "My escort love" qui avait été un gros succès littéraire, Laura S. WILD revient avec une nouvelle série "Et puis soudain....". Véritable coup de cœur pour cette auteure, le premier tome de sa nouvelle saga qui s’intitule "Succomber" s'est tout naturellement retrouvé en bonne place dans ma P.A.L.

 

Et autant dire, que ça ressemble peut-être bien à un succès littéraire qui se dessine. Et pourtant, je reconnais que certains aspects de ma lecture m’ont laissé quelque peu songeuse quant au style choisi par l’auteure. Comme si elle avait choisi la facilité par moments.  

 

Dès le prologue, j’ai plongé dans l’inconnu. Un inconnu que j’ai imaginé sombre et douloureux et cela en à peine quelques lignes. Et puis soudain…. Je me suis retrouvée à faire connaissance avec Amalia, femme-enfant de 23 ans (Lia pour les intimes) qui s’épanouie dans son métier de décoratrice d’intérieure et son duo d’amis choc, Matt et Chris avec qui elle vit. Matt qui a une attirance plus forte pour la gente masculine que féminine est propriétaire de deux centres sportifs et Chris, fiancé à Stella est un photographe renommé qui a fait fortune.  

 

Au travers de ces trois personnages indissociables, le thème fort de l’amitié indéfectible, qui les unit, domine ; amitié qu'une personne extérieure au clan qu’ils forment, ne peut pas comprendre. Et lorsqu’au détour d’une soirée d’expo photographique le chemin de Lia va croiser celui du charmant, énigmatique et tenace Robin, la complicité du trio pourrait bien être mise à l’épreuve.

 

Est-ce qu’une amitié qui s’apparente plus à de la fraternité peut résister à cet imprévu qu’on appelle l’amour ?

Et comment arriver à se créer un futur serein lorsque le passé de ces trois amis semble si chargé en souffrance et en émotions ?

 

Dans cette histoire que je qualifierais de surprenante, les personnages sont de tempéraments assez différents. Chacun a ses qualités mais heureusement ils ne sont pas parfaits. Et certaines de ces imperfections peuvent faire râler comme à chaque fois qu’on les croise dans une histoire.

 

J'avoue que j'ai trouvé le personnage de Chris vraiment poussé ; très présent dans l’histoire, un peu trop envahissant et avec des actes ou paroles trop dans l'excès ou dans la dureté. Et par contre, j'ai trouvé que Matt était trop en retrait. De caractère plus posé et réfléchit, c’est un personnage attachant qui aurait mérité plus d’attention. Cependant, un point commun les unit : ils sont surprotecteurs lorsqu’il s’agit de Lia. Mais lorsque les dessous de leur histoire sont dévoilés, les choses deviennent plus claires et il s'avère que, bien plus que des amis, ils composent bel et bien une famille.

 

« Ne m’abandonne pas tout de suite. Tu as encore le temps. J’aime savoir que je suis le seul homme de ta vie… pour le moment »

 

Lia quant à elle est un personnage fort et fragile à la fois. Arrachée trop tôt à l’amour de ses parents, elle a dû survivre avant d’apprendre à vivre vraiment. Elle est déterminée, impulsive – un peu trop parfois – et elle a cette naïveté qui va la pousser à croire en une possible renaissance émotionnelle. Comme Chris et Matt, qui sont de réels piliers pour elle, elle est généreuse avec ceux qu’elle aime. Comme le dit si bien l’auteure, « elle pourrait être votre sœur ou votre amie ». Mais il y a une grande part d’ombre qui plane autour d’elle et c’est ce qui porte l’histoire, qui fait qu’on ne lâche pas cette lecture.

 

« On devait être trois pour que tout aille bien et ils m’ont laissée toute seule »

 

 

Sa rencontre avec Robin est assez déstabilisante autant pour elle que pour moi, lectrice. Ce qui m’a surpris c’est que les évènements s’enchaînent très rapidement ; trop de choses, le concernant, arrivent que ça en est un peu inquiétant. L’histoire m’a semblé trop lisse, trop classique. Je me suis dit « Il y a un truc pas clair » ; forcément, j’aime bien essayer de trouver la faille. Et puis l’auteure met le doute et à chaque fois je tombe dans le piège et toutes mes suppositions sont mises à mal. Avec des « Je t’aime, je t’aime plus » qui ne durent jamais bien longtemps ce qui paraît un peu bizarre, des personnages dont je ne vois pas l’utilité et qui pourtant sont  indispensables à l’histoire, des scènes touchantes ou poignantes, ce roman est addictif, ça je peux le dire sans hésiter. Même s’il y a pour moi quelques petites faiblesses sans gravité.

 

Enfin quand je pense que l’histoire est confortablement installée dans une certaine routine, n’est-ce pas là que l’auteure choisi de mettre un grain de sable qui va enrayer le système ? Eh ben si, et de quelle manière ! J’ai été surprise – et agréablement, bien sûr – par la tournure qu’a pris l’histoire mais aussi agacée de ne pas l’avoir vu venir.

 

Sous une plume habilement maîtrisée, tout en accompagnement musical f(une belle playlist, Laura S. WILD a parfaitement caché son jeu d’écriture. Telle une bombe en sommeil, ELLE lâche tout ; et d’un coup, les rouages parfaitement huilés mettent en place, les unes après les autres, les pièces de ce puzzle romanesque. Et quand les deux, tant redoutés, petits mots A SUIVRE apparaissent, je suis définitivement perdue dans des sentiments contradictoires envers l’auteure et ce qu’elle a osé faire en m’obligeant à attendre un mois pour avoir la suite.

 

Frustration est bien le terme dont je n’ai aucun doute après avoir refermé ce premier tome et Impatience pour découvrir la suite de cette histoire dans le second tome à paraître dans les prochaines semaines. Et dans lequel j’aurais vraiment plaisir à retrouver tous ces personnages si atypiques et attachants.

 



15/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres