Mille livres en tête

Mille livres en tête

Quelques mots d'amour / Samuelle BARBIER

Quelques mots d'amour.png
"Peu importe le temps qui passe, ton absence n'a pas eu raison des souvenirs. Ta voix, ton regard, ton sourire, ton odeur sont toujours là. Tu as été et tu resteras à jamais ma plus belle histoire d'amour. I love you to the moon and back"

 

Peut-être un peu trop rêveuse et romantique, j'ai toujours cru en l'amour éternel. Celui que rien ni personne ne peut détruire même lorsque l'un des deux s'en va.

 

Et c'est avec ces quelques mots d'amours que j'avais tenté ma chance pour, pourquoi pas, les voir faire partie du dernier roman de Samuelle BARBIER. Ils n'ont pas été retenus mais qu'importe : si c'était à refaire, je n'en changerais aucun. Car ils ont illustré ce qu'a été mon passé, ce qu'est mon présent et ce que sera mon avenir. Et moi qui pensais qu'ils étaient hors-contexte, je me rends compte que pas tant que ça finalement. Alors oui mon texte était plus qu’ordinaire mais c’est parfois dans les histoires d’amour les plus ordinaires qui se trouvent les plus solides et les plus belles. La mienne l’était et l’est toujours. Et même si elle n’est plus depuis près de 4 ans, à la lecture de ce livre, je trouve mes mots tout à fait à propos. Merci aux Editions Hugo Roman d'avoir permis cette nouvelle rencontre avec l'auteure.

 

C'est sur une base en partie épistolaire que l'auteure nous offre une magnifique ode à ce sentiment qui traverse les âges. L’amour sous toutes ses formes a été illustré dans grand nombre de romans d’amours, il l’est encore aujourd’hui et le sera encore pour longtemps puisqu’il représente le thème intemporel par excellence en littérature. Si on me demandait d’expliquer ce roman en un seul mot ce serait : Bouleversant.

 

Davina – dite Devi -, employée à la Poste en Région Parisienne, voit sa vie bouleversée lorsque, contrainte et forcée, elle se retrouve mutée à Libourne, en Gironde au "Bureau des lettres mortes". Outre le bouleversement professionnel, c'est bien plus que ça qui l'attend.

 

"Je suis déterminée à laisser derrière moi la Devi de Paris pour découvrir quelle Devi je peux devenir en dehors de ma zone de confort"

 

De nouveaux collègues, de nouvelles fonctions quelques peu atypiques mais surtout une nouvelle vision de ce qu'est sa vie et de ce qu'ont toujours été ses priorités.

 

Davina saura-t-elle rester détachée face à ce qui représente l'amour à l'état pur ?

Et sera-t-elle en mesure de lutter contre le temps qui passe pour mener à bien cette mission qui lui est confiée ?

 

Ce roman est si court mais il contient tant. Tant d'amour, tant d'émotions, tant de rires mais tant de larmes aussi, tant d'espoir mais tant de désarroi également, tant et encore tant...

 

Pour être honnête, en lisant le résumé, je n'avais pas idée de ce qui m'attendait. Et quelle claque magistrale ! Comment est-il possible en si peu de pages - 135 sur liseuse -, de faire passer autant de choses ?

Quelques mots d'amour(1).png
Dès le départ, j'ai adoré le personnage de Devi. Comment ne pas l'aimer ! C'est vrai qu'on la rencontre dans une situation plus que délicate et qu'elle a un caractère assez fort et un franc parler déroutant (qui peut sembler particulier parfois). Mais au-delà de ça et au fil de l'histoire, j'ai su m'attacher vraiment à elle avec ses qualités comme ses défauts.

 

Toute l’histoire prend vraiment son sens lorsque, aux côtés de Raymond, un collègue bourru et grognon,  Devi s’attèle à la tâche qui lui est confiée : retrouver les destinataires de plis et colis perdus, qui n’ont pas trouvé leurs destinataires. Si pour certains la mission n’a rien de bien compliquée, il n’en est rien pour d’autres qui vont se révéler être un précieux mystère à résoudre. D’autant plus précieux lorsqu’il s’agit de mystérieuses et magnifiques lettres d'amour sous la plume d’un certain Jem, mais qui n'arrivent pas à rejoindre leur destinataire, Anne.

 

« L’idée qu’Anne ne reçoive jamais cette déclaration m’est soudain insupportable, alors je la mets de côté, sur un coin de mon bureau, contre ma lampe »

 

A partir de ce moment-là, même si j’ai compris très tôt « l’intrigue »,  qui n'est pas sans me rappeler la base d'un film que j'aime au-delà de tout, j’ai vécu cette histoire avec une intensité incroyable. Aussi déterminée que Devi dans sa mission, il m’était impossible de lâcher le livre. Comme suspendue à la beauté de deux histoires qui se déroulent en parallèle et qu’on aimerait tant voir se rejoindre. Plus ça allait et plus me rapprochant de la fin de ce livre, mon cœur s’est serré à maintes et maintes reprises ; les larmes ont même parfois coulées. Mais retrouvant un peu de souffle avec des passages pleins d’humour comme pour garder espoir ou reculer l’échéance de voir apparaître le mot FIN.

 

« Vu comme tu pleures en les lisant, je me demande s’il ne met pas du poivre dedans »

 

J’ai déjà eu l’occasion de lire l’auteure et il y a un petit quelque chose qui fait que j’accroche tout de suite à ses écrits. Dans « Quelques mots d’amour », sa plume est terriblement touchante de sensibilité et au travers de ces mystérieuses missives, elle nous livre des pans de vie, tour à tour heureux ou tristes, d’un homme amoureux, tout en délicatesse, en pudeur, en sincérité et en simplicité.

 

« Depuis que tu es partie, je ne regarde plus le calendrier, tant le décompte des jours sans toi me déprime »

 

Elle nous fait prendre conscience, au travers du ressenti émotionnel de Devi, de l’impact que ce bouleversement va avoir sur sa propre histoire personnelle. D’une simple situation qui peut sembler anodine, toute une vie peut se trouver chamboulée, comme être amenée à vivre par procuration.

 

« Une histoire d’amour se déroule sous mes yeux de voyeuse, une histoire qui n’est pas la mienne, mais qui le devient, un peu »

 

Cette histoire est époustouflante mais à un point… Au-delà de l’aspect épistolaire romancé, c’est bien sur un parcours de reconstruction qu’on accompagne Devi. Et son évolution fait du bien à lire. Force est de reconnaître que Raymond tient un rôle important et que sous ses airs "ronchonchons" se cache un vrai tendre. Jusqu’à la fin, il est la surprise qui illumine cette histoire.

 

Il est évident que si on n’aime pas pleurer pour un livre, il n’est pas judicieux de choisir ce roman. Mais si on est capable de voir au-delà les larmes potentielles, il ne faut pas passer à côté de cette magnifique histoire d’amour. Je pleure très rarement en lisant mais pour un autre écrit tel que celui-ci, je suis prête à pleurer encore pour ne pas prendre le risque de passer à côté d’un coup de  tel que celui-ci. Très belle lecture à qui s’y plongera dedans !



25/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres