Mille livres en tête

Mille livres en tête

Restart with Song / Elle SEVENO

Ce roman de Elle SEVENO paru chez Hugo Poche, est dans ma PAL depuis….. sa sortie je pense, en janvier 2018. Ouahhhhh, que le temps passe ! Il s’est rappelé à moi tant de fois que j’ai enfin cédé à ses appels. Et puis, après ma dernière lecture poignante, j’avais envie de retrouver un univers, plus léger, que j’aime lire : le monde de la musique.

 

Je me suis dit : « Bon, ça va être une histoire simplette avec des beaux mecs qui connaissent la musique ; comme j’ai pu en lire d’autres ». Eh ben, mazette, je suis tombée des nues quand j’ai découvert le fond de l’histoire. Bon, pas dès le début bien sûr ! Et malgré certains petits aspects qui m’ont dérangé (juste un tout petit peu), cette histoire est une belle découverte car l’auteure a su me toucher là où certaines de mes failles ont trouvé écho à celles de l’héroïne ; même si les circonstances sont totalement différentes. Il y a donc tant de choses à dire mais je vais aller à l’essentiel, du moins je vais essayer.

 

Lorsque Camille, jeune serveuse récemment revenue en France après une absence de 2 ans, se présente à un casting pour intégrer le célèbre groupe des Nameless Options, c'est juste pour faire plaisir à sa meilleure amie Margaux. Elle n'est pas groupie et ne connaît même pas leurs morceaux. Alors aucune chance que ça fonctionne. Sauf qu'elle a une voix pure et renversante. Et que l'inattendu va se produire.

 

Camille est une jeune femme qui a le goût du risque ; un peu comme si l'adrénaline était son carburant. Elle n'a pas froid aux yeux, adore les motos, elle a de la répartie et intégrer un univers 100% masculin n'est pas un problème pour elle. Bien loin des codes habituels des groupies ou bimbos qui gravitent autour des N.O, son arrivée va créer une certaine pagaille avec des réactions très mitigées.

 

Surtout avec Leo, ancien leader des N.O, qui voit l'intégration d'une femme, au sein de leur groupe très fermé, comme une menace pour leur équilibre (et surtout le sien !). Beau à en tomber, « un pur fantasme en muscles et en os », il a perdu son statut après des déboires sérieux dus à des substances plus qu'illicites qui l'avaient fait tomber au plus bas. Guitariste du groupe, il cache des souffrances sous des plaies émotionnelles jamais cicatrisées. Et se perd dans des plaisirs charnels éphémères ou alcoolisés, qui lui font oublier, le temps de quelques heures, la douleur de ses maux.

 

« Les battements affolés de son cœur cognent contre mon buste tandis qu’elle m’empêche d’avancer

et de découvrir l’horreur de cette nuit »

 

Puis il y a Paul et Gaspard qui sont plutôt les gais lurons de la bande, des bons vivants aux blagues ou réflexions un peu douteuses parfois. Pas méchants mais un peu immatures à mon avis. C'est assez bizarre le décalage que j'ai ressenti par rapport à Jules et Leo. Par contre, ils ont accueillis leur nouvelle partenaire musicale à bras ouverts.

 

Ce qui est aussi le cas de Jules, l'ami fidèle et nouveau leader du groupe qui est un sacré personnage. Je l'ai adoré. Il est plus mature que Paul et Gaspard et surtout il est celui qui tient tête à Leo. Et qui tempère ses accès d'humeur ou de colère. Même si ce n'est pas évident pour Leo, il est indispensable à sa vie. Je l'ai senti protecteur et, surtout, totalement sous le charme vocal de Camille. Un peu comme un grand frère, j'ai vraiment apprécié leur relation tout en douceur et en simplicité.

 

Aucune tension entre eux, ce qui ne va pas être le cas avec Leo. D'entrée, il va se montrer plus que désagréable avec la jeune chanteuse ce qui va donner lieu à des échanges verbaux incisifs et des affrontements de regards électriques qui pourraient bien cachés des sentiments totalement refoulés trahissant une peur inavouable.

 

« La prochaine fois que tu me raccroches au nez, je te mets la fessée que tu mérites, sale gamine stupide ! »

« Essaye et tu te prends un coup de pied là où je pense, rock star »

 

Peur de qui ? Peur d’une nouvelle souffrance ?

Vont-ils arriver à affronter leurs démons pour les vaincre, ensemble, définitivement ?

 

L'alternance des interventions de Leo et Camille va nous permettre, tout au long de l'histoire, de découvrir et évaluer leurs ressentis face au comportement de l'autre. Chacun a ses secrets douloureusement ancrés en lui et soigneusement dissimulés pour que l'autre ne les découvre jamais. Et paradoxalement, chacun aimerait mettre à jour ce qui semble se cacher derrière des regards éteints et des faux-semblant comportementaux.

 

« J’ai un problème et je fais tout pour ne pas le montrer. Je vis chaque jour avec un trou dans la poitrine.

Qui jamais ne se referme »

 

Mais derrière ce jeu du chat et de la souris, les lectrices ne peuvent être dupes car l'auteure n'a pas cherché à brouiller les pistes sur une éventuelle attraction entre Leo et Camille. Elle a, par contre, accentué les révélations sur Leo par des retours dans le passé. Alors que, paradoxalement, elle entretient soigneusement le mystère de l'histoire de Camille jusqu'à un stade avancé de l'histoire. C’est là où j’ai regretté, au fil de ma lecture, qu’elle ne choisisse pas de nous dévoiler certains pans du passé de Camille via quelques flash-back également. Quand tous les éléments se sont mis en place et que l’issue de l’histoire approchait, je n’ai pu que reconnaître, au vu de la complexité de l’histoire, qu’il n’était pas possible qu’il en soit autrement.  

Tout au long de l’histoire, on vit avec des personnages et des sentiments vrais, au rythme du quotidien d’artistes, de leurs hauts et de leurs bas, de leurs moments de joie ou d’engueulades, de leurs dérives, des répétitions et surtout de leurs secrets qui se mettent à jour. Secrets lourds à porter qui pourraient faire fuir l’autre ou faire prendre, encore, de mauvaises décisions. On assiste aussi à toutes les étapes de l’évolution des personnages avec, on attend que ça, un possible retour à la vie. Et quand on découvre la signification du titre, on fond. Moi j'ai fondu ; c'est tellement beau comme geste.

 

Pour poser les histoires de ces deux êtres malmenés par une vie passée assez sombre, l’auteure a choisi d’aborder des thèmes forts. Je ne vous les dévoilerai pas au risque de spoiler mais l’exercice du « Je te donne des indices mais de toute façon ça ne te servira à rien » est parfaitement réussi. Les hypothèses pour Leo sont possibles (et encore que ….) mais pour Camille, impossible d’arriver à envisager quoi que ce soit. En tout cas pour moi, c’est ce qu’il s’est passé. Donc, j’ai arrêté de supposer et j’ai profité tout simplement du déroulement de leur histoire et de tous les personnages qui les entourent (à aimer ou à détester). Avec une petite préférence pour Margaux dont l’histoire est vraiment touchante et bien écrite. Sauf que je ne m'attendais pas à l'issue de son histoire. Comme quoi, ne jamais faire d'hypothèses.

 

Avec le recul, je pense que finalement j'ai bien fait d'attendre avant de découvrir cette histoire ; nous n'aurions pas vécu notre rencontre de la même façon à la parution. Car dans ce livre, Elle SEVENO est la 2ème auteure qui me pousse à réfléchir sur un sujet fort et à tenter d’appréhender mes propres doutes et peurs sans arriver, encore, à passer outre. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car certaines âmes bien pensantes vont lever les yeux au ciel et diront « Mais qu’est-ce-que ça vient faire là-dedans ? N’importe quoi ! » Je me comprends, et Elle aussi je pense, donc c’est bien le principal. Et j'étais loin de penser trouver autant d'émotions en débutant ma lecture. Surtout de cette nature là. Et c'est donc ce qui fait que c'est un joli petit coup de que je vous conseille vivement de découvrir, si ce n'est pas déjà fait. Merci Elle d'avoir été là où je ne t'attendais pas du tout et merci pour notre belle rencontre en Octobre dernier.

 

Sacrée French Team chez les Editions Hugo Roman/Hugo Poche !!!!!!!

 



02/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres