Mille livres en tête

Mille livres en tête

Vegas, Sex & Secrets / Alexia CLEMENS

« Est-ce mal de vouloir plus que la moitié ».png
J’ai découvert Alexia CLEMENS lorsque j’ai postulé pour découvrir sous Service presse, le 1er tome de La Dark Romance d'Alexia PERKINS, parue en auto-édition  « Déchéance ».

 

Ce fut une sacrée rencontre livresque et lorsque m’a été offerte l’opportunité de lire son roman à 4 mains avec Elly Jade, paru aux Editions Addictives, j’ai cédé à la tentation de la découvrir sous une autre facette. Et par la même occasion de découvrir une nouvelle auteure dont je n’avais jamais entendu parler jusque-là. Merci aux auteures et aux Editions Addictives de m’avoir permis de passer un si beau moment en compagnie de Joyce et Jayden.

 

Autant dire que la couverture et le synopsis donnent déjà le ton sur une histoire plus colorée que ce que je connaissais d’Alexia et je suis toujours preneuse d’un peu de légèreté. Et surtout, j’aime beaucoup voir les auteures changer de registre et me rendre compte de ce que ça peut donner. Sur cette lecture-là, je ne suis absolument pas déçue.

 

Même si on est sur un schéma assez classique d’histoire, c’est un très bon moment de lecture qui attend la lectrice/le lecteur qui va plonger dans « Vegas, Sex et Secrets » qui se lit en toute simplicité et très vite de par son mini-format (180 pages en numérique). Quand j’ai découvert la taille de l’histoire – assez peu commune pour cette maison d’édition -, j’avoue avoir appréhendé une lecture trop simple et avec des enchaînements déjà vus. Mais dès les premières pages du prologue, j’ai vite oublié mes craintes tellement j’ai adoré le début de l’histoire et la tournure qu’elle me laissait entrevoir.

 

C’est à Vegas, à la fin de leur séjour entre copines, pour fêter une belle réussite professionnelle, qu’on rencontre les trentenaires Joyce, Ella et Alix, amies soudées depuis l’Université. La première est très réfléchie, responsable et posée alors que les deux autres sont totalement opposées : un peu fofolles et déjantées – surtout Ella -. Joyce est le pilier de cette bande d’amies qui sont liées par bien plus qu’une solide amitié : elles sont également copropriétaires d’une boutique d’un genre un peu particulier.

 

Joyce, juriste dans un cabinet d’expertise comptable, qui a un passé sentimental lui ayant laissé des traces marquantes, est une romantique qui ne croit plus en l’amour et surtout qui ne veut plus souffrir. Mais pour un soir, juste un soir, elle décide de passer outre ses principes pour vivre une nuit de sensations depuis longtemps oubliées mais une seule nuit ! « Une seule nuit Joyce, lâche-toi ! »

 

« Il n’a pas besoin d’être un dieu grec, mais chérie, tu dois t’envoyer en l’air ! C’est une question de survie »

 

Le destin va mettre sur sa route, Jayden, 35 ans, son frère Andy et ses amis Daren, Kian et Liam, qui s’apprêtent aussi à terminer leur séjour à Vegas. Un seul verre, la chaleur qui monte sur la piste de danse, une tension sexuelle qui ne peut qu’être au maximum et une proposition indécente de « sexe sans attache », que cette seule nuit commence ! Après tout, ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ! Ou se termine dans un lit …

 

Est-ce qu’une nuit, une seule, peut réellement changer le cours de deux vies qui ne s’y sont pas préparées ?

Qu’adviendra-t-il des convictions que Joyce et Jayden ont sur l’amour et la vision qu’ils en ont dans leurs vies respectives ?

 

Je serais tentée de dire que « Vegas, sex et secrets » pourrait s’apparenter à une jolie comédie romantique. Un titre qui s’y prête vraiment, un contenu qui renferme tous les ingrédients nécessaires, des personnages diversifiés ; bref, un vrai bon moment de lecture sans prise de tête. Pas besoin de réfléchir ; juste se laisser porter par les chapitres qui défilent au rythme soutenu des pages qui se tournent.

 

Pour être franche, c’est assez rare que je lise ce genre d’histoire et pourtant je me rends compte que ça permet un peu de se renouveler et de sortir d’une routine bien réglée grâce à une certaine légèreté rafraîchissante et divertissante.

 

Malgré un format assez court et un début qui démarre vraiment fort et vite, cette histoire est vraiment bien pensée et construite. Les auteures ont su créer des personnages aussi différents que complémentaires et la rencontre de ces deux bandes d’ami(e)s apporte un enchaînement vraiment abouti. Ils se découvrent les uns, les autres au fil des pages et l’évidence entre eux est vraiment indéniable. Ils étaient faits pour se rencontrer.

 

« C’est bien plus qu’une amie, c’est une partie à part entière de moi. Et quand elle souffre, je souffre avec elle. Joyce… Elle mérite d’être aimée comme ces nanas qu’elle admire tant dans ses romances à la con »

 

Quand on apprend à connaître le vécu de Joyce et de Jayden, on se dit que forcément l’histoire s’annonce compliquée. Joyce, échaudée et blessée en amour, ne sait plus faire confiance aux hommes et elle est donc dans une certaine retenue tout à fait compréhensible face à Jayden, séducteur torride et Don Juan confirmé, qui refuse toute attache sérieuse avec une femme même si elle est une Top 1. Mais il ne faut jamais dire jamais !

 

« Les filles trop sérieuses, c’est comme la syphilis, je les évite »

Vegas sex & secrets.png
Vegas, où leur histoire éphémère aurait dû s’arrêter , n’est finalement que le début d’une succession de péripéties en tous genres qui se poursuivent à Los Angeles, de quiproquos dont on raffole forcément – même si certains sont assez simplistes -, des situations délirantes, des joutes verbales ou réparties croustillantes, de sensualité sous haute tension, etc…

 

Sous couvert d’une certaine légèreté, il ressort quand même des thèmes forts qui apportent une belle cohésion à l’ensemble qui permet d’appréhender certaines invraisemblances de manière plus indulgente. Notamment pour le personnage de Joyce dont je n’ai pas toujours partagé la réaction face à certains évènements mais que j’ai su comprendre malgré tout.

 

Avec une narration interne à deux points de vue, les auteures nous permettent d’entrer pleinement dans cette histoire vraiment prenante qui est portée par des personnages attachants et attendrissants. De par leurs histoires passées, il est impossible de ne pas les aimer. Ça vaut autant pour Joyce et Jayden que pour les deux amies Ella et Alix qui, en creusant un peu, ne sont pas si fofolles que ça. Cette représentation de l’amitié au féminin est une très belle réussite dans ce livre, qui allie émotion et rire garantis avec ces deux cerbères qui veillent sur leur amie et n’hésitent pas à jouer des réparties verbales hautes en mots et en couleur. A ce jeu-là, la palme revient à la pétillante Ella, évidemment.

 

« Ce type est mon idole. Il se casse le cul à organiser une soirée romantique et, malgré la perche que tu lui as tendue, il n’a pas voulu que tu saisisses la sienne ? J’en reviens pas ! »

 

Même s’il n’y a aucune surprise à attendre pour le final de cette histoire, j’ai adoré les épilogues qui la clôturent de manière vraiment complète. Et oui, j’ai bien dis : les épilogues. Mais vous n’en saurez pas plus ; à vous de découvrir cette particularité par vous-mêmes.

 

Avec « Vegas, sex et secrets… », les auteures ont réussi l’exploit de concentrer, en un mini-roman, tout ce qu’il faut pour passer un vrai moment de détente. Pour moi qui ne suis pas forcément adepte d’histoires aussi courtes – de même que celles trop longues -, je sais reconnaître que c’est un pari réussi jusqu’au dernier point des remerciements.

 

Alors si vous recherchez une certaine originalité où se mêlent humour et sensualité, où raison et désir se battent la première place et une lecture courte, simple mais efficace, c’est ce roman qu’il faut glisser dans votre PAL de l’été pour quelques heures en oubliant tout, sauf ce qu’il se passe à Vegas et à Los Angeles … Très belle lecture !



11/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres