Mille livres en tête

Mille livres en tête

11 fake dates / Samara ALVES

1.pngGéniale ! Cette histoire est géniale ! Des "dates" foireux Laura en a connu plus d'un. Celui qui nous fait la rencontrer n'est qu'un parmi tant d'autres. Et qui clôture une journée désastreuse qui la voit licenciée d'un énième job. Ainsi commence cette romance issue de Stories by Fyctia sous la très jolie plume de Samara ALVES. Merci infiniment Fyctia pour l'envoi de ce Service Presse.

 

« Pourquoi perdre du temps avec des préliminaires si on sait à l’avance où on veut arriver ? »


Quel pur moment de bonheur que cette lecture ! Et même si ce n'est pas un coup de cœur - mais on en n'est pas loin du tout - je ne m'attendais pas du tout à dévorer cette histoire en mettant tout en pause pour ne pas la lâcher jusqu'à la fin.

 

« Je suis faible et stupide. Mais au moins, tout n’est pas perdu »


Des histoires basées sur les sites de rencontre, ce n'est pas ce qui fait défaut en romance. Avec les concours Meetic by Fyctia, plusieurs belles histoires ont vues le jour. Mais sincèrement, celle-là à mes yeux, se démarque largement des autres. Sans vouloir offenser personne, bien entendu.


J'ai adoré cette histoire dès le début même si ça commence sur un aspect négatif pour l'héroïne. Mais c'est tellement bien amené et tellement bien écrit que l'auteure arrive à nous faire sourire des malheurs de Laura alors qu'on devrait plutôt la plaindre.

 

« En moins de deux heures, ce mec a battu tous les records en terme de stupidité. J’ai arrêté de lister ses points négatifs quand il a dit que je ressemblais à sa mère. J’ai eu du mal à définir si c’était un compliment ou une insulte »


Et puis, entre en scène, une bande de potes, colocataires de Laura, qui va décider de reprendre sa vie sentimentale en main en lui lançant un défi pour qu'elle arrête de ne voir que le négatif dans tous les hommes qu'elle rencontre. Ce qui bien entendu la mène à chaque fois à l'échec.


Aux grands maux, les grands remèdes : la voilà inscrite sur un site de rencontre avec trois potentiels prétendants mais un seul devra être retenu. Et c'est ce qui s'apparente à un surfer qui va être l'heureux élu avec lequel Laura devra aller au bout de 11 dates sans renoncer, durant lesquels elle aura parfois des défis à relever. Tout un programme !

 

« Qu’est-ce qu’un orage quand on se trouve déjà en plein milieu d’une tornade ? »


Sauf que lorsque le premier « date » arrive, c'est face à un visage familier qu'elle se retrouve : son crush prétentieux et arrogant des années lycée, Hadrien.


Cette donnée et le trouble panique dont souffre la jeune femme risquent de compromettre ses bonnes résolutions quant à mener à bien ce défi. A moins qu'Hadrien ne soit plus celui qu'elle a connu et aimé en secret et qu'il soit celui qui lui fera voir l'amour autrement !


Ayant eu un gros coup de cœur pour ma lecture précédente, je ne pensais pas apprécier autant une nouvelle lecture. Et pourtant, Samara est arrivée à me faire sourire voire rire franchement, à m'émouvoir, à m'attendrir, à me faire râler aussi parfois et à me faire tomber sous le charme de ce héros masculin si craquant et que j'aimerais rencontrer plus souvent dans mes lectures.


Dans cette romance, tout est bien pensé. L'idée des amis qui prennent en main la vie sentimentale de leur amie défaitiste et éternelle insatisfaite, est très originale. Et quels amis surtout ! Là, on est sur un casting de choix et bien entendu ma préférence va pour Eliott et sa sensibilité au top niveau. Quel personnage !


Et puis, il y a les deux principaux intéressés, Laura et Hadrien, avec leurs qualités et leurs défauts, chacun novice en matière de rencontres virtuelles mais qui ont un même objectif : démarrer une relation sérieuse. Mais pour cela l'honnêteté est la base de tout sauf si toute vérité n'est pas bonne à dire et peut se révéler compromettante.


Ce roman est écrit d'un seul point de vue : celui de l'héroïne. Et moi qui suis habituellement plus axée sur une double narration, je reconnais que ce choix de l'auteure est clairement bien choisi puisqu'il nous permet de rester concentrés sur les émotions et les ressentis de Laura qui est le personnage à la base de tout. C'est assez difficile à expliquer correctement.

 

« Parfois mon degré de maturité me surprend moi-même. Pas dans le bon sens ! »


J'avoue que durant ma lecture j'ai eu une petite préférence pour Hadrien qui n'a rien à voir avec l'image qu'on pourrait s'en faire. Tout ce qu'on découvre de lui, au travers de ces gestes, de ses paroles, de ses actes, de l'empathie qu'il a envers les autres et de cette douceur qu'il dégage, j'ai tout aimé. Il apporte une belle touche de romantisme et de sensualité que j'ai beaucoup, beaucoup appréciée.


Où j'ai eu un peu plus de mal c'est avec Laura et certains de ses traits de caractère. Alors je comprends parfaitement qu'au vu du trouble dont elle souffre, certaines réactions sont normales mais quand même... Au début , j'ai trouvé ça un peu trop pour moi et ça m'agaçait un peu. Pourtant je l'ai trouvée très touchante, assez marrante souvent mais trop compliquée car ayant du mal à lâcher prise pour certaines choses. Malgré tout, sa manière d'aborder une éventuelle romance avec Hadrien en se disant que peut-être... m'a beaucoup plu.

 

« Celui qui dit que « ce que les yeux ne voient pas, le cœur ne le ressent pas » n’a jamais fait de chute libre dans une soufflerie »

5.png
"11 fake dates" n'est pas qu'une romance puisque le thème de l'amitié y est largement représenté et c'était plus que bien. On ressent le lien puissant qui lie ces 4 amis, la solidarité qui les anime lorsqu'il s'agit de l'un des leurs et surtout l'amour fraternel qu'ils ont les uns pour les autres. Ce ressenti, même s'il ne prend pas le pas sur la romance, est assez fort pour être marquant car il est présent du début à la fin.


Dans ce roman, même si j'avais vu arriver une partie de l'évolution, j'ai adoré la manière dont l'auteure a subtilement amené un retournement de situation qui m'a un peu effrayée pour la suite. Je craignais une certaine lourdeur qui finalement n'est pas arrivée, heureusement. Et puis cette fin : un spin-off serait-il envisageable ? Je dis ça mais je ne dis rien !


C'est une histoire qui est bien rythmée de par la richesse des situations imaginées, par la multitude de scènes drôles et répliques parfois tellement spontanées et hilarantes, la qualité et la cohérence du scénario et par cette douce romance, pleine de tendresse, qui ne paraît pas aisément acquise. Et qu'est-ce que c'est bien écrit ! Bravo à l'auteure !


Franchement, "11 fake dates" est incontestablement la lecture sans prise de tête à découvrir. Nul besoin de réfléchir plus longtemps pour se plonger dedans et être assurée de passer un excellent moment ! C'est très rafraîchissant et ça fait du bien. Alors, très belle lecture !

 

"Moi, Laura, 25 ans et tout juste chômeuse, en train de payer un dîner plus cher que mes chaussures achetées la semaine dernière" 



22/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi