Mille livres en tête

Mille livres en tête

Après la tempête / Laura S. WILD

1.png
Dans la foulée du véritable coup de cœur que j’ai eu pour le dernier roman de Laura S. WILD, j’ai sorti de ma P.A.L celui qui est paru juste avant : « Après la tempête ».

 

Et autant dire, que pour celui-ci il est bien question d’une véritable tempête émotionnelle qui a commencée avec une couverture juste incroyable de beauté. Je pourrais vous citer tous les éléments climatiques dévastateurs que ça ne serait pas encore assez fort.

 

Je ne pensais pas pouvoir aimer autant ce qui s’apparente à un romantico-suspens. Et pourquoi ne l’ai-je pas ouvert plus tôt ?

 

La thématique de base est tellement originale ; une première pour moi qui n’ai jamais lu une histoire qui associe romance et suspense sur fond de braquage. Le côté sombre de l’univers est vraiment prenant et énigmatique dès le départ. Par ici pour le Synopsis "Après la tempête"

 

Dès qu’on rencontre Ella, hackeuse plus que confirmée et qu’on imagine que quelque chose de très fort la motive à vouloir se jeter dans une aventure aussi risquée voire périlleuse, on se doute de l’ambiance qui va planer sur ce roman et qu’il y a de fortes chances qu’on ne s’ennuie pas. C’est exactement ça !

 

Surtout lorsque apparaît Ryan et sa talentueuse bande de gangsters, les Seven. Chacun, sous des apparences très trompeuses, cache un passé qui n’en a épargné aucun. Ce qui ajoute un très fort point d’émotion à l’ensemble. Petit coup de cœur évident pour Snow ; comment ne pas l’aimer. Il faudrait vraiment tous et toutes avoir un Snow dans notre vie ! Où te caches-tu dans la mienne ?

 

Quand certaines certitudes vont être mises à mal, que va-t-il advenir de la soif de vengeance qui anime Ella et de la mission qu’elle s’est fixée ?

Bande de gangsters aguerris, les Seven seront-ils capables de percer le mystère qui entoure les motivations d’Ella et de voir en elle ses véritables intentions ?

 

Avec un prologue tel que celui qui débute le roman, comment ne pas craquer immédiatement pour Ryan dont une brève part du passé est dévoilée. La souffrance et le sentiment d’abandon qu’il a pu ressentir sont juste parfaitement décrits en très peu de pages. Dès lors, une seule envie : ne plus lâcher le livre et découvrir au plus vite ce qu’il est devenu.

 

« En un instant, tout a été détruit. Maintenant, il ne reste plus qu’à reconstruire »

 

Et c’est 10 ans après, alors qu’il a 26 ans, qu’on le croise à nouveau, à Saint-Louis dans le Missouri, dans des circonstances assez atypiques et étranges ; lorsque va être mise sur son chemin une jeune libraire très déterminée et courageuse, Ella, 24 ans.

 

On ne va pas se le cacher : la rencontre entre eux deux n’a rien de romantique à la base ; ce n’est pas dans le but de rechercher l’amour qu’Ella a soigneusement et patiemment organisé ce petit passage en force pour intégrer les Seven. Et c’est donc très vite qu’elle les rencontre et qu’on fait connaissance avec ces 7 hommes et femmes, tellement unis malgré des personnalités toutes différentes. Le seul dont on ne sait rien, c’est la tête pensante du gang : Storm. Qui est celui qui reste un mystère ?

 

« On pourrait croire qu’elle n’a peur de rien. Et franchement, pour tenir tête à Ice, il faut en avoir une sacrée paire dans le pantalon. J’ai vu des mecs baisser les yeux face à son regard glacial en moins d’une minute. Mais elle le fixe comme si elle en avait déjà vu d’autres… »

 

Dans ce roman, il y a beaucoup de suspense, parfaitement entretenu et quelques retournements de situations. Malgré le talent de l’auteure, il y a un point que j’ai très vite compris car assez évident. Mais ça n’a absolument pas gâché ma lecture ; bien au contraire. J’ai aimé voir comment cette révélation allait être mise à jour.

 8.png
C’est une véritable mise à l’épreuve qui va commencer pour Ella ; elle doit prouver de quoi elle est capable et va être poussée au bout du bout. Il y a deux personnages, Ice et Rain, qui ne vont pas lui faire de cadeau et ça va aboutir à des situations un peu tendues par moment. Il y aura les POUR et les CONTRE ! Même les plus détestables, je les ai aimés. Chacun, à sa manière, apporte sa touche à la bande ; l’auteure les a tous parfaitement bien façonnés pour les rendre « attachants ».

 

« On a très bien fait sans jusque-là. Pourquoi cette fille nous serait-elle indispensable tout à coup ? »

 

Quand j’ai commencé ce roman, qui alterne deux voix et qui fait quelques apartés dans le passé, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre notamment pour Ryan. J’étais dans l’image sombre du gangster alors qu’il est totalement à l’opposé de ce que j’aurais pu imaginer. Punaise !

 

Il est juste parfait : un passé vraiment touchant, il est terriblement intelligent et protecteur, très réfléchi – un peu normal dans ce job -, sacrément attirant et attentionné, avec un soupçon de romantisme qui ne demande qu’à être officiellement mis à jour. Dans le coup d’éclat final que la bande prépare, c’est un peu le Arsène Lupin ou le Robin des bois, version plus moderne. C’est très imagé, mais l’idée est là ! A travers lui, un message clair passe : on peut avoir un passé sombre mais rien n’oblige le présent et le futur à suivre la même voie – même si on joue dangereusement avec les lois -.

 

« Tu as déjà remarqué ce qui se passe dans le ciel après une tempête ou un violent orage ? Il y a toujours un rayons de soleil qui vient percer les nuages, signe que le beau temps revient, que l’averse n’éait que de passage. Un peu comme dans la vie en fait : rien ne dure éternellement, pas même les moments difficiles. Et toi… tu es le rayon de soleil au milieu de ma tempête »

 

Face à lui, je pense qu’Ella, tout comme moi, ne s’attendait pas à découvrir une telle personnalité dans ce genre d’univers. Et à ce que les choses ne se passent pas comme elle les avaient prévues. S’il avait été un gangster, comme certains clichés nous le laissent à penser, la tâche aurait été plus facile. Sauf que dans ce monde, à pas mal de niveaux, la facilité n’est pas évidente tant les enjeux sont importants. Et certains acquis vont se révéler un peu fragilisés au fur et à mesure de l’histoire qu’ils vont tous partager.

 

« On peut avoir mal à en crever, être hanté par des souvenirs atroces, et pour autant avoir encore une étincelle de vie au fond de soi qui ne demande qu’à s’allumer »

 

Que dire d’Ella, si ce n’est que je l’ai aimée dès le départ. J’ai accroché tout de suite au mystère qui entoure sa démarche, sur lequel le voile en partie, assez rapidement heureusement. Elle enferme en elle une fragilité émotionnelle qui va être une sorte de carburant alimentant la machine qu’elle a lancée. Certains passages sont vraiment poignants de par un rituel qu’elle a mis en place et bouleversants par l’intensité des émotions qu’ils contiennent parfois. L’intrigue maintenue jusqu’à un point très avancé, nous en apprend sur elle au fil des chapitres. Et la relation qu’elle va entretenir avec Snow est si belle de simplicité et de sincérité. Ces moments de partage entre eux sont si bien écrits et si touchants. Une vraie relation de confiance, comme une évidence entre eux.

 

« S’ils savaient à quel point ils se méprennent sur mes larmes… Bien sûr qu’ils croient que c’est la peur de ce qui m’attend qui les fait couler. En aucun cas ils ne peuvent imaginer qu’elles sont l’expression de la tempête qui fait rage en moi »

 

L’évidence est aussi au niveau de la romance. Je n’ai pas d’avis tranché sur la vitesse à laquelle doit s’installer une romance mais là j’avoue que celle qui prend son temps, entre doutes, hésitations et fantômes du passé, est très agréable à lire même si on sait très tôt qu’il est impossible qu’il n’y ait pas romance à la clé entre eux. Bon, c’est marqué en gros NEW ROMANCE sur le livre, donc…

 

Ce que j’ai apprécié, c’est le juste tempo, le juste équilibre entre la romance et l’intrigue. Compte tenu, que les deux sont jalonnés d’étapes importantes et nécessaires pour la cohérence de l’ensemble, on pourrait redouter quelques longueurs. Mais le rythme de l’histoire étant judicieusement soutenu et alimenté, tout du long par pas mal de choses, que cette crainte est très vite oubliée. En tout cas pour moi qui l’ai lue en une seule fois.

 

« Quelque chose en elle m’appelle. Quelque chose me désarme. Quelque chose qui peut se révéler dangereux pour tout le monde, mais aussi salutaire pour mon âme solitaire »

 

Jusqu’à la fin, impossible de savoir à quoi s’attendre et c’est ce qui prouve que l’écriture de l’auteure est percutante et efficace. Un dénouement qu’on ne voit pas venir et qui fait qu’on se dit « ben mince alors ! ». Surprenant, et pas dans le mauvais sens du terme.

 

A la lecture de ce roman dans lequel le réalisme est plus que présent, dans de nombreuses scènes, l’indifférence n’est pas invitée. C’est une histoire qui se lit avec une facilité déconcertante, certes mais à aucun moment la passivité ne se fait sentir. On vit l’installation et le déroulé d’une intrigue prenante, on se laisse charmer par une romance évidente mais qui ne laisse place à aucune précipitation, on partage véritablement le quotidien et tout ce qui arrive à tous les personnages et on adhère à certaines valeurs qui sont très bien mises en avant.

 

« J’aime ça. Putain, ce n’est pas normal de ressentir autant de choses en entendant son nom dans la bouche de quelqu’un d’autre, si ? Je suis vraiment en train de perdre pied… »

 

Laura S. WILD est une auteure qui n’a pas peur des prises de risque et qui n’hésite pas à se renouveler pour créer la surprise qui matchera à chaque fois. La monotonie ne fait apparemment pas partie de son style d’écriture et assurément c’est un vrai point fort pour elle. Elle sait accrocher, ses lecteurs/lectrices, dès les premières lignes ; c’est un sacré talent !

 

J’ai passé, encore une fois, un vrai beau moment de lecture ! Alors, êtes-vous prêt(e)s à laisser la bande des Seven voler votre cœur et votre âme ? Je suis conquise et vous souhaite de l’être de la même manière. Très belle découverte !



14/08/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres