Mille livres en tête

Mille livres en tête

Just a dream / D. Dane & L. DELEAUNE

1.png
Magique et intrigant ! Ce sont les premiers mots qui me viennent après avoir tourné la dernière page de ce roman qui m’a transportée dans un monde tellement bien imaginé et mis en scène par les talentueuses plumes de Delinda DANE et Ludivine DELEAUNE pour cette histoire parue chez B.M.R.

 

Comme beaucoup de lectrices certainement, j’ai eu un vrai coup de foudre pour la sublime couverture en apparence simple et pourtant tellement travaillée dans le jeu des couleurs, dans le sentiment de légèreté et de liberté qui s’en dégage. Je ne suis pas fan du vert mais là, il est parfaitement choisi, tirant plus sur l’émeraude que le vert prairie. Cette couverture ne pouvait pas être autrement !

 

Et puis l’association de deux auteures que j’affectionne vraiment, Delinda DANE et Ludivine DELEAUNE me fait me plonger les yeux fermés dans leurs histoires. Je les aime séparément alors ce serait dommage que je me prive d’un double plaisir lorsqu’elles réunissent leurs douces plumes.

 

Pour « Just a dream », je savais que l’histoire se situe dans un univers de romance avec un soupçon de magie, que je découvre doucement, par petites touches. Je n’y suis venue que récemment et je me rends compte que c’est un style littéraire qui est facilement à ma portée. Et ça se vérifie avec ce roman qui est accessible aux novices qui veulent se lancer en douceur dans le genre.

 

A la lecture du résumé – qui est parfait -, j’étais loin d’imaginer dans quoi j’allais me retrouver prise au piège, à tourner les pages sans pouvoir m’arrêter. Et pourtant, il y a une petite chose qui fait que j’aurais très bien pu ne pas adhérer. Eh bien, pas du tout !

 

La rencontre avec Emily, jeune femme de 23 ans, journaliste au New York Times n’a rien d’insolite : seule bénéficiaire du testament de sa grand-mère Francesca, récemment décédée, c’est chez le notaire qu’on la retrouve. Jusque-là, rien à signaler. Sauf que…

 

« La peur de souffrir n’empêche pas que cela arrive un jour… »

 

Cette grand-mère qui n’avait de cesse de lui répéter « Quand tu es triste, lève ton visage vers la pluie. Souviens-toi toujours de ça » lui a légué une histoire et un bien précieux : un parapluie violet. Je serais tentée de dire que c’est vraiment la phrase clé de toute cette histoire, celle par qui tout arrive. Généralement, qui aime la pluie ? Cet élément qui renvoie une image négative devient, ici, quelque chose de positif. Etrange, non ? Je ne vais pas vous expliquer l’histoire car il y a beaucoup trop de choses qui pourrait frôler le spoiler et clairement, ce serait dommage. Mais en résumé, c’est un voyage entre fiction et réalité qui attend Emily grâce à un don que possédait sa grand-mère et qu’elle lui a transmis.

 

« Tant que je le garderai avec moi, le souvenir de Grand-Mère vivra… »

 

Lorsque j’ai commencé le livre, il ne m’a pas fallu longtemps pour m’immerger dans l’histoire tant l’écriture des auteures fait que l’on s’imprègne directement de l’univers, de l’ambiance et des ressentis d’Emily. Ma crainte est toujours la même quand je sors de ma zone de confort avec un nouveau genre de lecture : avoir du mal à appréhender l’histoire et tous ses éléments. Mais là, en seulement deux chapitres je me suis approprié l’histoire et me suis laissé emmener en voyage avec cette jeune femme si attachante mais qui n’a pas été épargnée émotionnellement.

 

« Le monde continue invariablement de tourner et tout est exactement à sa place sauf moi, qui ne suis plus du tout là même »

 

Je ne suis pas une lectrice confirmée du genre mais j’ai trouvé qu’il se dégage énormément de magie - et pas seulement un soupçon - dans tout ce que va traverser Emily et dans l’enchaînement de toutes ces vies qu’elle va vivre. Je suis peut-être naïve mais je trouve ça sublime car c’est une véritable invitation au voyage et au rêve ; même s’il faut s’accrocher !

 

Et il y a tellement de douceur, au fil des chapitres, notamment dans la relation qu’elle entretenait avec sa grand-mère qui l’a élevée, lorsque sa mère a fait le choix de l’abandonner pour d’obscures raisons. Le prologue illustre parfaitement ce lien qui les unissait. Il introduit totalement l’histoire en un minimum de pages : court, clair et efficace. Et tout du long, sa grand-mère est un personnage à part entière tant elle est présente dans le cœur et dans les pensées d’Emily.

 

« Dans ses yeux, je pouvais devenir moi. Dans sa main, je pouvais aller partout. Dans son sourire, j’avais la force d’avancer. Et dans sa voix, je puisais la force de tout réaliser »

 

4.png
Pour les adeptes de célèbres séries télé, c’est un vrai voyage dans lequel les auteures ont choisi d’embarquer leurs lectrices et c’est assez atypique. Regardant très peu la télé, je n’avais malheureusement aucune des références aux séries US mentionnées et qui ont fait les beaux jours de la télévision. Néanmoins, ça m’a quand même permis de les découvrir au travers des voyages d’Emily et ça n’a absolument pas gêné ma lecture. Pour les lectrices qui ont les références, c’est un très beau plus non négligeable qui, pour le coup, forme un très bel ensemble.

 

La seule référence que j’avais concerne un film américain – pas une série – et j’ai adoré la manière dont les auteures l’ont inclus à l’histoire. C’est terriblement bien imaginé donc super original. En total décalage avec l’histoire qu’on connaît, qui nous fait rêver – pour les plus romantiques – et qu’on n’imaginerait pas sous cet angle.

 

Ce livre d’à peine 300 pages se lit très facilement car on se laisse porter les aventures extraordinaires d’Emily et par la jolie romance qui se dessine et se développe de manière assez peu commune par rapport à ce qu’on a l’habitude de lire en romance classique. Le personnage masculin, Tobias, un écrivain à succès, aurait mérité quelques chapitres pour pouvoir mieux le cerner. Le livre n’étant écrit que du point de vue d’Emily, il m’a été assez compliqué de m’attacher à lui comment j’aurais aimé pouvoir le faire. Mais ça n’enlève rien au fait que j’ai tout de même adhéré à cette belle et douce romance.

 

« Je décide de laisser mes envies écrire les prochaines pages de ma vie. Tobias en est pour l’instant le stylo et j’ai besoin de me mettre à nue. De l’autoriser à noircir de sa plume les courbes blanches de mes feuilles »

 

Ce que j’ai vraiment apprécié c’est que les auteures sont arrivées à bien doser romance et magie, sans que la romance lorsqu’elle apparaît prenne le dessus sur tout le côté irréel jusque-là bien développé. Elles ne se sont pas perdues en cours de route maintenant le cap sur leur idée première.

 

Rien que dans le titre il y a DREAM donc tout est dit ! Ce roman nous vend réellement une sorte de rêve, pour sortir d’un quotidien parfois pesant duquel on a juste envie de s’évader. Et puis, au tout début du roman, une petite phrase semble anodine « Ce livre est dédié à tous ceux qui ont besoin de magie dans leur vie… » mais ne vous y trompez pas, elle n’est pas anodine du tout. Car on est vraiment sur une lecture 100% magique !

 

« Profite de chaque instant de bonheur comme d’un cadeau fragile éphémère. Prends-en soin. Cultive-le. Permets-lui de grandir et s’épanouir. De prendre de la place au creux de ton cœur. Plus le bonheur s’étendra, mon enfant, et plus il éloignera le chagrin »

 

Si j’avais un petit bémol à relever concernant ce roman, c’est le manque de mise en valeur de l’histoire dans les chapitres. Certains genres littéraires ornementent leurs livres de manière délicate mais là, il n’en n’est rien. Je trouve que c’est un peu dommage mais ça ce n’est que mon avis. Et ça ne remet absolument pas en question mon avis final.

 

Alors si vous aimez rêver avec des histoires qui mêlent magie, romance et retournements de situations, ce roman est certainement celui qu’il vous faut. Il vous fera voir les jours de pluie autrement et vous mettra des étoiles plein les yeux et le cœur comme ça a été le cas pour moi. Il m’a apporté cette parenthèse magique dont j’ai besoin parfois et cette bulle de douceur dans laquelle ça fait du bien de s’enfermer. Bien plus qu’une pépite, c’est un très joli coup de cœur pour moi ! Alors, très belle lecture !  

 

« Il arrive que dans la vie, nous ne soyons pas prêts à vivre certaines choses. Mais la seule façon de l’être, c’est justement de les vivre »



09/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres