Mille livres en tête

Mille livres en tête

Love Deal / Alfreda ENWY

Dès que mes yeux se sont posés sur ce livre, j’ai eu un vrai coup de foudre visuel. Bon, je vous l’accorde : la beauté d’une couverture n’est pas un gage que le contenu sera à la hauteur. J’ai adoré le peu que j’ai lu concernant cette histoire ce qui ajoutait un point supplémentaire. Et j’ai craqué pour le prénom du personnage féminin qui a fait remonter des souvenirs de lecture qui ont laissé une trace indélébile dans mon parcours de lectrice.  

 

Dès que j’ai ouvert ma liseuse, l’histoire m’a littéralement attirée en son cœur. Et elle a pris le mien par la même occasion. Ecrite à la 1ère personne et alternant le point de vue des 2 personnages, j’ai adoré cette histoire et une fois n’est pas coutume, je le dis au début : j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman.

 

Pour certaines personnes, ça pourrait ressembler à du déjà vu mais rares sont les livres où il n'y pas du déjà vu même de manière infime.

 

J’ai plongé dans l’histoire émouvante de l’adorable et admirable Poppy, à peine 21 ans, maman célibataire d’une fillette de 4 ans, étudiante en 2nde année à l’université de Duke,  membre d’une équipe de roller derby et employée dans un restaurant.  Alors qu’elle vient de perdre son emploi, une rencontre choc pourrait bien changer sa vie. Encore faudrait-il qu’elle soit prête à accepter le deal que lui propose le très sexy capitaine de l’équipe de basket, Eren.

 

« Bah, tu vas devoir retourner accrocher ton annonce, parce que ça ne m’intéresse absolument pas.

Je n’ai pas le temps pour ces conneries ».

 

Pour elle, rien d’autre n’importe que ses études,  le bonheur et le bien-être de sa fillette. Pour lui, va commencer le plus difficile match qui lui a certainement été donné de jouer.  

 

Le cœur a ses raisons que la raison ignore !

Qui du cœur ou de la raison va remporter la partie ?

 

Je ne vais pas vous expliquer le déroulement de l’histoire. Il faut la lire, la vivre et la ressentir tout simplement. Elle fait partie de ces histoires qui m’emportent littéralement car tous les ingrédients sont réunis pour capter mon attention et pour me faire vivre tout un tas d’émotions. La platitude d’une histoire ce n’est pas pour moi.

 

Côté personnages, le schéma est certes classique. Ils sont très jeunes, ils sont étudiants et :

  • elle, n’a rien, elle se bat pour vivre, étudier, travailler mais aussi pour élever sa petite fille.
  • lui est beau, sportif et bien qu’étudiant, il est à l’aise financièrement. Mais, c’est là que je me suis dit que pour une fois cette différence sociale est bienvenue : elle va permettre leur rencontre.

 

L’auteure a su donner beaucoup d’humanité et de normalité à ses personnages. Tous deux pratiquent un sport d’équipe où l’esprit de compétition et l’esprit d’équipe sont identiques. Et comme une impression que ça se ressent dans leur vie en dehors du sport. Bien que de caractères différents, ils sont tellement semblables en certains points.

 

- Poppy est une jeune femme responsable, volontaire, combattive et tellement naturelle. La vie qui ne l’a pas épargnée,  l’a obligée à une maturité précoce ; elle sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Elle ne manque pas de répartie et j’ai trouvé que ça apporte un certain piment aux dialogues. Chose non négligeable : son amie Johanna est une personne que j’ai aimée instantanément. Elle est fun, cash et elle est d’un soutien sans faille pour Poppy. Et j’ai littéralement craqué pour le personnage de Charly, la fillette de Poppy. Les liens qui les unissent sont très forts ; l’auteure a parfaitement abordé et traité ce sujet sensible des mamans qui élèvent seules leur(s) enfant(s).

 

- Eren, vit loin de sa famille, restée en France. Lui est l’image même du jeune homme à l’aise dans sa vie, qui aime les femmes mais sans jamais s’attacher, qui vit sa passion, pour le basket, à fond, qui cache une blessure profonde qui le rend lui aussi très combattif comme pour prendre une revanche sur un passé assez douloureux et en gagner le combat. Au contact de Poppy, son ego va être mis à rude épreuve et il va se révéler sous une toute autre facette que celle à laquelle on pourrait penser initialement. Face au défi, il va se montrer très déterminé et la façon dont il va s’y prendre est assez distrayante.

 

« Son refus me donne encore plus envie de la faire craquer jusqu’à ce qu’elle dise oui.

La pauvre, si elle pense que je ne suis pas persévérant, elle se trompe »

 

Lui aussi, a un ami assez haut en couleur : Ryan (qui ressemble à Ryan GOSLING pour celles à qui ça dit quelque chose). Certaines de ses répliques sont vraiment marrantes. J’adore ce type de personnage !

 

 

L’écriture de ce roman dans l’air du temps est très simple et j’aime ça. Il se lit de manière très fluide et j’avoue que lorsque j’ai dû le lâcher, c’est vraiment parce que je n’avais pas d’autre choix. L’auteure offre une histoire touchante qui mène rapidement à l’addiction si on n’y prête pas attention. On s’attache à ses personnages dès le départ et on assiste à l’évolution de leur histoire, telle un jeu dont on est le spectateur. Le fil de leur vie défile sous nos yeux où se côtoient romantisme, chamailleries, joutes verbales, situations comiques ou émouvantes, émotion, tendresse, amitiés solides et sincères et bien d’autres sentiments.

 

A la lecture de cette histoire, pas besoin de réfléchir ; il faut juste se laisser porter. Et j’espère que comme moi, vous tiendrez vous aussi un très beau coup de cœur.

 



14/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres