Mille livres en tête

Mille livres en tête

Love & Guilt (Les BadASS - Saison 2) / Oly TL

Ça fait un certain temps que je tente, du mieux que je peux, de partager mon ressenti sur mes lectures. Et là, j'avoue que l'exercice est quelque peu compliqué tant j'ai été chamboulée par cette suite tant attendue de Love & Darkness.

 

Dans ce deuxième opus que nous offre Oly TL, j'ai retrouvé avec plaisir les membres des BadASS qui m'avaient ravie dans Love & Darkness. Mais j'étais à mille lieues d'imaginer où l'auteure pourrait m'emmener. Merci aux Editions Hugo Roman Poche pour ce Service Presse renversant.

 

Cette nouvelle histoire m'a permis de mieux faire connaissance avec Logan, le gynéco de la bande, adepte des bastons et du sexe facile comme exutoire à ses maux. L'amitié de toujours qui le lie à Diego, le policier, est plus qu’amicale. Elle est réellement fraternelle tellement ils ont vécu de choses ensemble. Dès le début du livre, c'est une évidence : la famille de Diego est bien plus la famille de Logan, que sa propre famille elle-même.

 

« Thanksgiving est l’unique fête familiale à laquelle Logan ne participe pas avec nous. Lui, essaie de composer un semblant de foyer avec ses parents l’espace d’une journée »

 

Et c'est donc logiquement qu'il considère Talia, soeur de Diego qu'il a vu grandir, comme sa propre sœur. Sauf qu'il ne reste plus grand chose de la petite fille qui telle une chenille est devenue un magnifique papillon qui aimerait s'affranchir de "ses frères" pour voler de ses propres ailes.

 

« Un putain de double veto ! Talia est ma sœur et ma patiente, je dois me le ressasser ! »

 

Mais au sein des BadASS, les règles sont claires : il est interdit à tout mâle, surtout ceux de la bande, d’approcher Talia. Alors lorsque celle-ci va se lancer dans une aventure peu commune et déroutante, que pour la mener à terme elle n'aura pas d'autre choix que de devoir composer avec la présence de Logan, la situation va dangereusement se compliquer.

 

Qu'adviendra-t-il de ce lien fraternel qui peut être fragilisé par le secret qu'ils vont partager ?

Comment arriver à gérer une promesse si lourde lorsque rien ne se passe comme il le faudrait ?

 

Le personnage de Talia est vraiment touchant dès le départ. Jeune étudiante latino qui veut s'assumer seule et gérer sa vie comme il lui plaît, elle va enfreindre certains codes moraux pour parvenir à vivre comme elle l'entend et sortir de cette univers quasi essentiellement masculin qu'elle a toujours connu.

 

La bombe qu'elle a amorcée va mettre à mal les instincts primaires de Logan qui se retrouve pris en étau entre son devoir de loyauté envers Diego et des sentiments grandissants, contradictoires et interdits envers celle qui n'a plus rien d'une Chipie. Pour lutter, son personnage n'a d'autre choix que de se montrer sous certains aspects agaçants. Je lui en ai voulu d'être si con et si dur parfois. Le petit jeu dangereux qui s’instaure entre eux peut se révéler tour à tour froid ou torride. Des scènes tout en sensualité et érotisme alternent avec des scènes d’affrontements où je lui aurai bien mis des claques. Mais lorsque j’ai appris à le connaitre mon avis s’est modifié comme si je lui pardonnais ses craintes, ses doutes, ses maladresses et ses actes parfois blessants.

 

« Il est canon, brillant, viril et dégouline d’un je-ne-sais-quoi de définitivement badass. Un vilain garçon bourré d’assurance »

 

J'ai été touchée par le thème choisi et la manière dont il a été traité. Ce n'est pas commun et ça fait réfléchir, ça fait se poser des questions ; bref ça fait la différence dans la lecture et son ressenti. Et j'ai aimé la place importante qui est accordée à la famille (avec le très beau personnage de Tia Marisol) : qu'elle soit de sang ou de cœur, on sent que le sujet devait être abordé ainsi et pas autrement.

 

Entre espoirs et désillusions, j'ai vécu au rythme addictif que la plume de l'auteure brode au fil des chapitres. Elle m'a entraîné, à nouveau, dans ce monde que j'avais adoré dans le 1er tome. Tout en réussissant à ne pas en faire une pâle copie. J'ai retrouvé tous les personnages mais dans un contexte totalement différent et encore plus poignant.

 

Et surtout, l'auteure a choisi d'accorder une nouvelle place à Jayden et Milly en leur offrant quelques chapitres. Pour mieux les suivre dans ce bouleversement que la vie leur prépare. Et bien que de la lumière aux ténèbres, le fil de leur histoire soit d'une finesse fragile, j'ai aimé la fraîcheur féminine qu'apporte Milly dans l'amitié qui éclos entre elle et  Tallia. Même si Milly se trouve dans une situation compliquée, elle ne s'apitoie pas sur son sort et sait amener un peu de légèreté et de gaieté dans ce monde de bruts.

 

"Je t'ai promis du fun, donc si je dois botter des fesses pour toi, je suis au taquet"

 

Encore une fois, que les personnages le veuillent ou non, toutes leurs vies et histoires sont intimement liées. Et la force émotionnelle qui émane de ce livre m'en a convaincue. Ce n'est pas une histoire classique mais bel et bien une leçon de vie où rien n'est jamais acquis, surtout lorsque certains thèmes poignants sont si bien traités. J'avoue que jamais je n'aurai pensé devoir affronter une scène qui m'a tant émue. Et dont la suite m'a tout autant prise aux tripes. J’admire l’auteure pour tant de talent dans l’écriture de scènes tellement réalistes que je m’y serai crue. J’ai partagé le bon comme le mauvais de manière si intense, c’est déstabilisant.

 

« Que ce soit en famille, au taf, entre potes ou autres, la vie se charge de nous combler de nuances »

 

Et de là, tout s'est précipité : détresse, désespoir, incompréhension. Des liens qui prennent encore plus de sens et se renforcent. Un voile qui se lève sur un mystérieux prénom rencontré tout au long de l'histoire sans que j'en comprenne le sens. Des personnages qui se révèlent plus fragiles que ce que j'aurais pu penser traînant derrière eux un passé d’une douleur insoupçonnée. Et cet espoir que je veux tant voir renaitre, qui se profile au travers des mots, qui semble à nouveau s'éloigner et ainsi de suite, m'emmenant dans un tourbillon confus de sentiments. M'empêchant de lâcher, telle une accro ayant besoin de sa dose, cette succession de chapitres rythmée par des citations tellement parlantes et significatives mais aussi une playlist de qualité ; deux points auxquels je suis toujours très sensible.

 

Vous l’aurez donc compris, Love & Guilt est un bouleversant coup de cœur dont j’ai tiré beaucoup d’enseignements sur la force de l’amitié et de l’amour qui aide à surmonter les coups durs que la vie peut nous réserver, la maladie, le deuil, la trahison et tant d’autres choses.

 

« On ne se console pas de la mort de quelqu’un qu’on aime »

 

Si vous avez aimé Love & Darkness, vous aimerez à coup sûr Love & Guilt qui en est la suite parfaitement réussie. Pour moi, ce n’est pas un peu ou beaucoup mais passionnément et à la folie.

 

 



07/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres