Mille livres en tête

Mille livres en tête

6 ans / Elle SEVENO

www.kizoa.com_collage_2019-08-29_16-39-12.jpg
Les sorties New Romance de chez Hugo Roman sont toujours très attendues par son lectorat. Et ça s’applique à moi aussi bien entendu. Elle SEVENO n’est plus à présenter et ce 3ème titre qu’elle nous offre change d’univers. Pour avoir aimé Restart With Song, j’ai voulu me laisser tenter par cette nouvelle histoire que j’ai entamée aussitôt chargée sur ma liseuse.

 

Merci à Hugo Roman et à Célia de m’avoir permis de plonger, avec délice, dans cet univers authentique

 

 

 

Les regrets habitent Vic, jeune femme de 25 ans, lorsqu'elle revient dans son village natal pour l'enterrement de sa grand-mère loin de laquelle elle a vécu à cause d’une brouille familiale. Elle va repartir pour finalement revenir s'installer définitivement quelques mois plus tard et ouvrir son commerce.


6 ans qu'elle est partie sans jamais revenir ; 6 ans de définitivement perdus.


Très vite, elle renoue avec ceux qui ont bercés sa jeunesse et ses premiers amours, son premier amour : Brice. 6 ans ont pourtant passés et pour lui il est évident que leur histoire était seulement en pause ; il faut juste appuyer sur le bouton "lecture" pour qu'elle reprenne là où elle s'était arrêtée.

 

« Si j’ai eu un doute sur ses intentions, ce n’est pas le cas maintenant. Sa phrase cache un sous-entendu. Son air lubrique, lui, ne cache rien »


Revenir sur les lieux de son enfance signifie aussi retrouver,  les frères de Brice, Louis et Raphaël - qui avait 13 ans et dont elle était la babysitter -. Sauf que même pour eux 6 ans ont passés et le petit Raphaël est lui aussi devenu adulte. Et quel adulte !


Mais ça veut dire aussi, faire ressurgir ces douleurs qui avaient poussé sa famille à déménager. Ce point-là est plus que légèrement traité pour donner une place à part entière à l’histoire de Raphaël et Vic.


Devant se rendre à l'évidence et après que des sentiments soigneusement cachés se dévoilent,  Vic est rapidement perdue entre incertitudes et passion. Alors je comprends qu'elle soit déstabilisée par le changement qui s'est opéré chez Raph qui n'était qu'un ado lorsqu'elle est partie : il est devenu une vraie bombe sexuelle à retardement et de ce côté-là, Elle a mis le paquet pour faire passer le message. Il est beau, bien bâti dans tous les sens du terme, sexy en diable et sportif accompli vivant de sa passion, le wakeboard. Vous êtes prévenues !

 

« Il a tout du mâle alpha venu revendiquer une de ses louves »


Vic est vraiment un personnage sincère qui est prêt à assumer au grand jour son droit au bonheur qu'elle a choisi. Mais c'est à croire que les a-prioris et autres sciences exactes sur l'amour ont décidé de lui montrer qu'elle a tort et qu'elle doit renoncer.


Quand les certitudes du passé deviennent des évidences mais que la morale bien pensante s'en mêle, que les doutes s'immiscent insidieusement dans les esprits pour les retourner, ce livre se révèle être, pour moi, une porte ouverte sur des clichés qui ne devraient même jamais avoir existés et qui perdurent. Et encore heureux que l'auteure ait choisi que 6 ans de différence d'âge. Perso, ça me choque toujours (et ça m'agace surtout !) qu'il y ait encore des gens qui pensent que l'amour est une question d'âge. Et surtout, que c'est l'homme qui a le droit d'être plus âgé (et pas la femme). J'ai le cas dans mon entourage d'un couple uni et heureux après plus de 50 ans de mariage, avec une différence de 8 ans dans le même cas que nos deux héros.

 

« Il y a des choses qui ne changent jamais. Peu importe le temps qui passe »

 

Aux yeux de tous, Raph a toujours ce statut de petit dernier qui doit s'effacer notamment devant son frère Brice et surtout pour lui laisser le champ libre. Mais bon sang, pourquoi une histoire qui s'est arrêtée 6 ans en arrière devrait reprendre d'office avec les même personnages. On parle d'amour là, pas d'une simple histoire de caprice pour un jouet que se disputent deux gamins.

 

« On est en train de jouer un remake de l’époque. Les rôles sont déjà répartis. Mais cette fois, je refuse de jouer les figurants ! »


L'auteure a parfaitement su mettre en avant la fougue et l'impulsivité d'un jeune de 19 ans, compétiteur qui plus est, en plein émoi amoureux, dans certains propos ou certaines réactions auxquels on assiste dans des scènes d'affrontements verbaux où j'ai eu autant de peine pour l'un que pour l'autre. Un peu comme pour donner à réfléchir sur ce fichu cliché qui a la dent dure. Et Raph qui ne veut plus être considéré comme un enfant, mais comme l'adulte qu'il est, sait tendre le bâton pour se faire battre. Et là j'aurais bien envie de lui dire "T'es sérieux là ?". Heureusement, l’expérience va le faire mûrir et grandir émotionnellement. Et c’est toute cette transformation qui se déroule au fil des pages, sur un parcours parfois chaotique.

 

« Ce n’était pas avec elle que j’avais envie d’être. J’allais pas sortir avec une fille alors que j’en voulais une autre…. »

 www.kizoa.com_collage_2019-08-29_17-13-16.jpg

Parallèlement à ça, elle a su montrer toute la sagesse qui caractérise Vic tout en lui octroyant le droit aux doutes, à l’incompréhension et à la colère voire aux paroles parfois blessantes. Quand les conseils à 3 sous s'enchaînent et que la jalousie décide de jouer les entremetteuses, on maudit l'auteure de nous rendre accro  à cette histoire qui pourrait être pourtant si simple.

 

« Il va falloir que Ralph se calme, je ne suis pas une de ces poules qui se pavanent devant sa belle gueule et ses abdos »


Ce roman montre bien que l'amour n'est pas une histoire de sexe ; que sa construction est un travail de longue haleine et que sa solidité ne s'en trouve que renforcée à force de patience, de confiance, de lâcher-prise et de remise en question. Tout au long du livre, on évolue en alternance dans l’esprit et le ressenti émotionnel de l’un et l’autre. Ce qui permet d'évaluer et d'apprécier leurs différences et leurs évolutions.

 

Sur fond de secrets cachés, de rivalités fraternelles ou amoureuses, de maladie et des vérités pas toujours faciles à entendre, Elle SEVENO soulèvent des points sensibles qui poussent ses héros dans leurs retranchements. Et on espère juste une chose : que l’un ou l’autre ne lâche pas l’affaire.

 

Vous l’aurez compris, j’ai passé un très beau moment de lecture avec ces personnages et j’ai adoré la fin qu’a choisie l’auteure. Je me suis même accordée le droit de choisir le cadre de l’histoire car il n’est pas mentionné précisément mais suffisamment détaillé pour laisser l’imagination s’envoler. Ayant grandi et vécu en région Rhône-Alpes, jusqu’à il y a peu de temps, ça m’a parlé tout de suite.

 

Si vous avez succombé à la plume de qualité d’Elle SEVENO avec « Make me bad » et « Restart with song », vous vous laisserez, comme moi, emporter dans cette authentique New Romance.



29/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres