Mille livres en tête

Mille livres en tête

Cooper Training - T.3 : Harry / Maloria CASSIS

www.kizoa.plcollage_2020-04-27_16-42-09.jpg
C'est à l'occasion du 1er tome de la série COOPER TRAINING, sous partenariat Fyctia/Hugo Poche que j'avais découvert Maloria CASSIS. S'en était, logiquement, suivi le 2nd  Et les 2 tomes avaient été des mégas coups de . Et avec le 3ème et dernier tome, c'est un tiercé gagnant !


2013 : le temps d'un été sous le soleil californien de San Diego, une jeune française de 16 ans, Madelyn vient passer ses vacances chez son père,  un homme d'affaires très occupé. Trop occupé, ce qui lui a valu le départ de sa femme et de sa fille, il y a quelques années, pour la France. Ces vacances, qu'elle vient passer, à contrecœur, vont être le décor d'un amour qui ne va pas rimer avec toujours. Sa rencontre avec Harry Cooper sonne pourtant comme une évidence mais il se pourrait que ce ne soit finalement qu'une amourette de vacances. Il suffira d’une nuit pour que l’histoire se termine en amour déçu, avec un mauvais choix précipité et un retour prématuré en France à la clé. Pour ne probablement plus jamais revenir. Et pour rester marquée à jamais. 

 

2019 : C'est pourtant à nouveau aux Etats-Unis,  à San Diego, que je retrouve Madelyn, installée définitivement, depuis un an, notamment pour son activité professionnelle de tatoueuse pour femmes. Jeune femme épanouie, entourée de ses nouvelles amies Erin, Amy, Thelma et bien d’autres que la vie a mis, de manière un peu particulière, sur son chemin. Seule ombre à son équilibre : trouver l’amour et celui qui dure pour que le chaos de sa vie sentimentale disparaisse enfin. C’est lors d’une soirée chez Erin et Calvin (le 2ème des frères Cooper) que son regard va à nouveau croiser celui de Harry. Et ce qu’elle croyait bien enfoui dans le passé, pourrait faire ressurgir les émotions et douleurs du passé.

 

"Je voulais que tu marques ma vie à jamais. Mais tu as refusé. Tu as sali notre histoire. Et ça m'a vraiment détruite"

 

A noter que Maddie est un personnage qu’Erin rencontre dans le T2/Calvin.

 

Pour le cadet des frères COOPER, qui malgré ses 24 ans, gère, au côté de ses frères, l'affaire familiale de COOPER TRAINING comme un vrai chef d'entreprise, ce sont les affaires avant tout. La fratrie voit son activité, de salles de sport, très prospère et en voie d'extension. Ils en veulent toujours plus.

 

Le souvenir que j'avais de lui c'était l'image d'un coureur de jupons. Ses deux aînés étant beaux comme des dieux, il y avait de grandes chances qu'il vienne compléter ce trio de séduisants mâles tout en muscles. Julian et Calvin ayant trouvé baskets à leurs pieds, il n'y a plus que lui dont le cœur est à prendre. A moins que ce ne soit déjà fait et depuis longtemps ; depuis au moins 6 ans.

 

Mais que s’est-il passé il y a 6 ans ?

Est-ce que les regrets sauront s’effacer pour laisser la place à une nouvelle histoire ?

 

C’est une belle surprise que ce 3ème et dernier tome qui finit cette saga en beauté. Une voie différente dans la construction de l’histoire pour des émotions encore plus intenses. Mais une finalité commune aux autres tomes : des sujets percutants que Maloria traite, encore une fois, avec beaucoup de finesse et de justesse. Elle met en lumière des thèmes poignants qui peuvent interpeller n’importe quelle femme (pourquoi pas les hommes aussi !).

 

Dans la 1ère moitié de l’histoire, l’auteure met en parallèle deux époques avec les mêmes protagonistes : Madelyn & Harry. Même si la narration reste à une voix – celle de Maddie -, elle a choisi l’alternance de deux chapitres de leurs vies, pour que l’on puisse bien cerner les tenants et les aboutissants de ce qui fut et de ce qui pourrait être.

 

2013 : on assiste à la construction d’une belle histoire d’amour d’été, entre deux jeunes – pas tout à fait adultes mais néanmoins plus tout à fait adolescents - avec son lot de tendresse, d’espoirs, d’appréhensions et de déceptions. 2019 : l’heure des retrouvailles a sonné et aucun des deux ne peut nier qu’il est insensible même après autant de temps. Mais,  peut-être bien, est arrivé le moment de mettre à jour certaines vérités.

 

C’est sous une plume toujours belle de simplicité que l’auteure nous révèle cette histoire d’échec passé où la possibilité d’une 2ème chance n’est pas à exclure. Faut-il, bien sûr, que les protagonistes acceptent de jouer carte sur table.

 

Le personnage de Madelyn est vraiment touchant car si jeune, elle a déjà vécu tant de souffrances qui ont certainement forgé son caractère et ce qu’elle est. De son passé, il ne reste que des regrets ; en son futur, elle met tous ses espoirs malgré un secret qu’elle porte seule ; et qui est lourd à porter. J’avoue que le thème de ce « secret » m’était totalement inconnu jusque-là. Encore un bel hommage aux mystères de la féminité, que l’auteure a choisi d’aborder tout en gardant une certaine pudeur d’écriture.

 

La vie passée ne lui a rien épargné et pourtant, dans son présent, Maddie met tout l’amour et l’énergie qu’elle a dans l’aide à autrui. Elle a de belles valeurs et d’incroyables ambitions altruistes et bienveillantes. Et au travers de la cause de la lutte contre le cancer du sein, l’auteure fait passer de très beaux messages grâce à ce personnage de grande qualité humaine. Tout ce qui tourne autour de Maddie, est tellement bien pensé et écrit ; c’est plus qu’agréable à lire et ça touche forcément.

 

Malheureusement, face à elle, il y a Harry, son ancien amour d’été devenu chef d’entreprise qui ne semble vivre que pour faire grandir l’affaire COOPER. Il vit H24 pour le business, son portable greffé ; ce qui n’est pas sans rappeler un autre personnage de cette histoire. Les similitudes entre les deux sont vraiment bien travaillées pour ne pas faire autrement que de comprendre les sentiments de Maddie face à un tel comportement.

 

« Il me laisse seule, avec mon désir comme unique compagnon. Pendant deux secondes, je me dis que c’est une blague de mauvais goût. Mais une blague tout de même. Ce n’est pas possible qu’il me plante comme ça ? A priori, si…. »

 www.kizoa.plcollage_2020-04-27_17-13-34.jpg
Cet aspect « négatif » d’Harry pourrait jouer en sa défaveur quant à ce qu’on peut ressentir pour lui. Eh bien, dans mon cas, même pas. Alors bien sûr, je ne cautionne pas certains de ses agissements mais tout au long de cette lecture, lentement mais sûrement, il évolue. Et il saura montrer une facette de lui qui n’est pas évidente de premier abord. J’ai aimé sa sincérité qui est indéniable et qui fait fondre, soyons honnêtes. Sous ses airs d’homme sûr de lui, pourrait bien se cacher une certaine sensibilité.

 

« Chaque petite chose, aussi infime soit-elle, est démultipliée en ta présence. Et ça, je ne l’ai vécu avec personne avant. Tu es la seule à me faire cet effet »

 

Aux côtés de personnages déjà rencontrés précédemment, tels que Julian, Amy, Calvin et Erin, que j’ai retrouvé avec beaucoup de bonheur, l’auteure sait faire évoluer Harry et Maddie vers une belle maturité même si ça ne sera pas sans doutes et sans peur du côté de cette dernière. Car il est quand même important de souligner que c’est bien le personnage de Maddie qui est étudié en profondeur, dans le passé comme le présent. Sacré chemin de vie que le sien ! Une belle place à l’amitié est réservée dans cette histoire avec Erin et Amy, les entremetteuses à l’imagination débordante parfois mais aussi avec Thelma, dont l’histoire et le parcours au fil du livre font monter des émotions marquantes.

 

Une petite chose m’a toutefois manqué, dans ce tome-là : l’avis d’Harry qui aurait pu apporter un petit plus, par moment. Deux époques, deux personnages qui ont un avant/après commun ; j’aurais bien aimé être parfois dans l’esprit d’Harry. Simple petite parenthèse, bien sûr car je conçois que l’exercice d’écriture serait certainement délicat.

 

C’est sur une note d’émotion encore plus forte que s’achève cette saga COOPER TRAINING qui montre bien l’évolution de la plume de l’auteure qui gagne en finesse et qui s’affirme encore plus. Ce que j’aime chez Maloria, ce sont tous les messages qu’elle arrive à faire passer en associant, avec brio, faits d’actualités et romance et l’authenticité qu’elle sait donner à ses personnages. Même dans les moments les plus poignants, elle sait apporter cette douceur qui est nécessaire. Cette saga est un méga coup de cœur pour moi, dans son ensemble ; mais si on me demandait de choisir un seul tome, ce serait bien HARRY ! Petite auteure débutant sur Fyctia est devenue grande Rigolant Merci Maloria !



27/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres