Mille livres en tête

Mille livres en tête

Des paillettes pour Noël / Line CARAZACHIEL & Tatiana DUBLIN

Cliquez pour ajouter des lignes dans le corps de texte..png
Histoire qui a participé au concours Fyctia "Sous le sapin" sous le titre "Un Père Noël pour deux", "Des paillettes pour Noël" faisait partie des titres que j'avais retenus pour lire dans le cadre de mon partenariat Fyctia 2021.

 

Je suis les auteures sur les réseaux sociaux mais je n'avais pas encore découvert leurs plumes si ce n'est celle de Tatiana, grâce à la fonctionnalité Switch de Youboox et son titre "Au-delà du matin" qui m'avait particulièrement émue dans le genre M/M. Merci à Fyctia et Celia pour l'envoi de ce roman.


Emilie et Corentin étaient meilleurs amis depuis leur plus jeune âge et confidents les années passant ; puis ils se sont mariés. Bonheur de courte durée ; après deux ans de mariage ils sont devenus comme étrangers.


Lorsque rien ne va plus, que l'indifférence du bien-être de l'autre s'est imposée, que l'agacement s'est insidieusement immiscé et que le mot fatidique est prononcé, l'heure de la remise en question se profile. Mais si divorcer, pour retrouver une amitié passée, n'était pas la solution ...


Qu’elles soient roses ou bleues, et si notre bonheur ne tenait qu'à une pincée de paillettes !


Alors là c'est une grande première tellement cette histoire m'a déconcertée. Après avoir tourné la dernière page qui me laisse dans un sentiment de frustration jamais égalé, je suis encore tiraillée entre "Waouhhh, j'adore ; elles ont fait fort..." et "Non mais c'est quoi cette histoire qui ne semble mener à rien de romancé...".

 

C’est à une véritable quête d’identité et de soi à laquelle on assiste avec ces deux personnages qui se sont connus jeunes, qui ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre en tant qu’amis fusionnels mais qui sont incapables de vivre l’un avec l’autre comme un couple ordinaire – sans enfant mais avec Machin, un chat quelque peu capricieux et un vrai personnage à lui tout seul - avec certaines obligations que cela implique.

 

« Nous aurions dû faire comme cette application, Emilie et moi : grandir et fructifier, et non pas laisser notre tendresse se racornir et mourir »

 

Leur amitié a été reléguée aux oubliettes et c’est sur ce constat douloureux que repose toute l’histoire puisque chacun est conscient du problème et que tout un tas de choses va en découler avec des éléments déclencheurs qui vont s’immiscer petit à petit dans leur vie et dans leurs émotions qui se trouveront chamboulées.


J'avoue que lorsque j'ai commencé le roman, même si on peut y trouver une certaine originalité, je n'ai pas été très à l'aise avec le comportement d'Emilie et sa façon de parler de/à son mari ; surtout dans un endroit qu'il affectionne particulièrement : un rayon de décorations de Noël. Bon, lui il ne vaut peut-être pas mieux dans ses actes, mais ça ne m'a pas fait le même effet. Une romance qui commence par un tel différent, je ne savais pas à quoi m’attendre pour la suite.

 

« Depuis le temps, je le connais par cœur. Je pourrais écrire les scénarios de notre vie quotidienne pour les quinze ou vingt années à venir. Ce n’est pas la première fois que je me fais cette remarque. Pendant longtemps cette idée m’a rassurée. Depuis quelques mois, elle me déprime, voire m’angoisse »

 

Mais au fil de la lecture, mon regard a changé car ce sont des personnages perdus, émotionnellement parlant, que les chapitres alternés narrativement, nous dévoilent. Le sujet est vraiment sérieux et profond et les auteures l’ont magnifiquement travaillé même si les circonstances peuvent laisser à penser à quelque chose de répétitif parfois, avec quelques petites longueurs. Car on assiste à plusieurs rendez-vous manqués avec leur destin qui mériterait une vraie discussion, toujours repoussée. Et du coup, leur histoire semble sans issue, comme tournant en rond et entraînant le sentiment de ne pas comprendre l’un des deux – même si on connaît ses motivations -.

 

« Je ne veux pas que la vraie vie reprenne ses droits. Pas tout de suite. Je veux prolonger cette parenthèse magique autant que je le peux ! La réalité nous rattrapera bien assez tôt »

 

Dans cette histoire, il n’est pas question de savoir qui est fautif de cet échec. Les deux probablement puisque la communication complice passée s’est éteinte face à certaines évidences qui vont apparaître et se confirmer au fil des chapitres et au fil de certaines révélations que chacun va découvrir sur lui-même et sur ce qu’il veut intimement. Et il faut garder à l’esprit que cette histoire se classe en romance ; pas dans un manuel pour sauver les couples.

Des paillettes pour Noël (3).png
Ce qu’ont accompli les auteures – avec un style bien à elles qui m’a parfois décontenancée - est, à mes yeux, un exercice compliqué ; d’autant plus, sur une écriture à 4 mains. Mais tellement bien réalisé car vraiment très complet même si parfois on aimerait que ça bouge d’une autre manière, que le rythme soit différent. Sans mauvais jeu de mot, on peut dire que leurs plumes se marient parfaitement et si on m’avait demandé de lire cette histoire sans savoir qu’il y avait deux auteures derrière, j’aurais été incapable de relever ce détail.

 

Chroniquer ce type d’histoire est compliqué car d’une part c’est un T1 donc je vous laisse imaginer sur quelle fin les auteures nous laissent et d’autre part, tout le déroulé de l’histoire pourrait donner lieu à un spoiler sans précédent. Donc, il n’y aurait plus d’intérêt…

 

Une chose est sûre c’est que « Des paillettes pour Noël » n’est pas une romance classique, très loin de tous le clichés « noëlesques » car elle renferme tellement de choses auxquelles je ne m’attendais pas. L’ambiance de la période de l’Avent est présente de manière continue, sans surcharge et l’amour est traité de façon tellement atypique mais toujours avec un grand A, de quelque nature qu’il soit.

 

« Je suis incapable d’imaginer ma vie sans qu’il en fasse partie »

 

Même s’ils ne sont pas si nombreux que ça, j’ai aimé les moments de complicité entre Emilie et Corentin et les petites attentions qu’ils ont l’un envers l’autre malgré la situation. Ces moments où ils apparaissent vraiment comme des amis, ceux durant lesquels les souvenirs passés se rappellent à eux et qui allègent l’autre aspect de l’histoire. C’est assez étrange à expliquer car on ne va pas se mentir, l’histoire est très atypique et l’univers assez complexe.

 

C’est une histoire qui amène aussi à réfléchir, par le biais d’Emilie, à l’épineux sujet de l’amour/l’estime de soi et l’impact que nos relations peuvent avoir sur nos choix et sur la vision que nous avons de nous-mêmes. Et c’est grâce ou à cause de personnages secondaires parfois détestables au plus haut point - Clara et Leïla, est-ce nécessaire que je dise ce que je pense de vous, surtout toi Leïla – que les relations et l’histoire évoluent de manière subtile. Heureusement, il y a d’autres personnages qui rattrapent le sentiment de colère que j’ai pu avoir par moment, avec certaines scènes.

 

Ce roman comporte beaucoup trop d’éléments importants pour pouvoir tous les évoquer mais j’en ressort avec le sentiment d’avoir été plus touchée par tout ce qui se rapporte à Corentin, puisqu’il m’est apparu comme plus fragile, plus touché par le devenir de leur relation et surtout, fortement impacté par un évènement passé qui pourrait bien bouleverser son avenir. A travers lui, les auteures abordent un thème touchant et j’ai adoré toute l’histoire autour de lui et des personnages qui l’entourent. Et puis, il est boulanger. Je vous laisse imaginer combien on peut saliver rien qu’à cette idée !

 

« Je ne sais plus qui je suis. Et je ne sais plus si je peux me faire confiance »

 

Alors je ne veux pas dire que je n’ai pas aimé Emilie et l’histoire telle qu’elle se déroule la concernant. Mais hormis un personnage positif et bénéfique pour elle, elle est entourée de beaucoup de négatif, de paroles acerbes, méprisantes et déplacées et ça m’a un peu dérangée. Mais malheureusement, ça reflète juste ce que peut être la vraie vie notamment lorsque le paraître importe plus que le naturel et que la tolérance n’est pas toujours de mise.

 

Je ressors agréablement surprise par cette lecture qui m’a fait passer par tout un tas d’émotions, à de nombreuses reprises, mais je suis incapable de dire si j’ai bien aimé, si j’ai adoré ou si j’ai eu un coup de cœur pour cette histoire car je n’ai pas tous les éléments pour l’évaluer correctement. Et comme de nombreuses lectrices, j’attend la suite avec impatience car sincèrement, je n’ai aucune idée de ce que vont nous réserver les auteures. Et c’est frustrant !

 

C’est un format d’histoire qu’il faut lire pour se faire un avis car tout le contenu peut être interprété et ressenti de manières tellement différentes. Mais si j’ai juste un conseil à donner c’est d’oublier les romances de Noël classiques et tous les clichés qui les accompagnent pour s’immerger, en toute simplicité, dans cette histoire qui ne peut laisser personne indifférent. Alors, très belle lecture !



21/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres