Mille livres en tête

Mille livres en tête

Endless Night - T.2 / Estelle EVERY

www.kizoa.plcollage_2020-05-09_22-34-31.jpg
De retour à Paris, forte du succès de son enquête, Auxane retrouve un meilleur poste au sein du journal. Confiante, elle pense, qu’après avoir vu un psy imposé par son patron – fait très important tout au long du roman -, son avenir professionnel peut encore plus évoluer ; dans son esprit, c'est une évidence. Sauf si la réalité vient à la rattraper et qu’un manque de quelque chose laissé en Russie, pourrait être la solution à sa renaissance.

 

« Je rêvais de journalisme comme d’une voie pour m’évader. Je me suis accrochée, me disant que ma réussite professionnelle me rendrait enfin heureuse »


De son côté, Grigori se lance dans un nouveau projet loin de St Pétersbourg ; non pas sans avoir une idée bien précise en tête. Il ne peut oublier Auxane dont le souvenir torture ses pensées. Et lorsqu'il va reprendre contact avec elle, plusieurs mois après, rien ne sera facile ; il va devoir faire preuve de persévérance et de patience. Mais on a bien vu, dans le 1er tome, que c'est un homme patient.


Auxane saura-t-elle passer outre ces sentiments d'abandon et de trahison qui l'animent ?

Grigori sera-t-il capable de lâcher un peu de leste à son besoin de contrôle ?


La suite de cette histoire, plutôt torride dans le 1er tome, prend un nouveau tournant de par son contenu alors que la plume de l'auteure reste inchangée : toujours fluide et prenante. Ici, on abandonne ce qui s'apparentait, un peu, à un huis-clos à St Pétersbourg même si on retrouve une grande partie des protagonistes précédemment rencontrés. Le rôle de certains, plus en retrait dans le 1er tome, prend ici une autre dimension, ce qui est intéressant.


Le climat de l'histoire n'est pas le même non plus ; de fait, on ne ressent plus le côté torride poussé à son paroxysme même si l’alchimie et une puissante attirance sont indéniables. Bien sûr il y a toujours des scènes agréablement érotiques, très bien écrites apportant cette touche sensuelle indispensable à  l'histoire. Mais Auxane étant, à mon sens, bien différente de celle qu'elle était à St Petersbourg, la donne n’est plus tout à fait la même. Elle peut s’oublier dans des bras ou dans des lits différents, il est difficile pour moi, lectrice, de me sortir Grigori de l’esprit et de me fondre dans ses autres relations. Après, tout le cheminement et la construction narrative de l’histoire est là, donc logique.

 

« Ce n’est pas parce que tu ne me voyais pas que je n’étais pas là »


L'auteure a mis l’accent  sur plusieurs sujets et l'attention est captée d'un bout à l'autre nous emmenant de Paris à Nice puis Monaco et Venise. Tout au long de ce périple, on peut voir l’évolution des personnages qui tentent de se reconstruire en composant avec leurs doutes, leurs faiblesses et leurs craintes. Certaines décisions prises donnent envie d’entrer dans le livre pour remettre un peu d’ordre dans leurs esprits perturbés ou leur apporter un peu de la lucidité qui leur manque.

 

Auxane est toujours aussi perdue et blessée ; s’il y a bien un personnage en pleine recherche d’identité, c’est elle. Sa peur de l’échec amoureux et du lâcher prise, l’empêche de s’épanouir. Mais malgré les faux-semblants, elle doit reconnaître qu’à St Pétersbourg elle était vraiment dans son élément ; ce que je pense aussi. Mais qu’en est-il à Paris ? Pas sûre qu’elle soit réellement faite pour être journaliste ; ou pas de la manière qui est présentée. On sent bien combien elle est vulnérable et qu’elle va devoir faire un sacré travail pour laisser le passé derrière elle et se donner les chances d’avancer enfin. Un évènement bouleversant pourrait bien être cet élément déclencheur qu’on n’attend plus.

 

« Mon angoisse diminue lorsque je pense à St Pétersbourg. Motivée, galvanisée. Chaque jour, je faisais de nouvelles découvertes. Même ma sexualité en est affectée : impossible de prendre mon pied sans penser à Grigori »

 

Lorsque Grigori réapparaît, il est clair que les blessures d’Auxane ne sont pas prêtes à cicatriser. Le bellâtre est, en partie, égal à lui-même ; tant par les bons que par les mauvais côtés de son caractère. Il est toujours dans le contrôle, ce qui l’a mené à sa réussite professionnelle, toujours parfaitement humain, tendre, sensible et prêt à tout pour mettre son bonheur entre les mains d’Oksana. Même à patienter encore et encore, sans néanmoins omettre de tout mettre en œuvre pour que l’aboutissement de son projet se fasse dans les meilleures conditions : qu’Oksana arrête de fuir, se sente enfin aimée, reconnue et qu’elle comprenne que lui seul est capable de la rendre heureuse sans aucun doute possible. Lui va devoir patienter, de loin parfois ; les lectrices aussi, c’est le moins qu’on puisse dire.

 

« Je ne cherche pas à former un autre moi-même, je veux qu’elle me complète »

 

En parallèle, il y a Milan, l’ami d’enfance qui m’a laissée un peu perplexe dans le 1er tome, qui fait un retour en force pour une bonne partie de l’histoire ; et quel retour alors qu’ils n’étaient pas restés en de bons termes ! Ses démons sont toujours bien présents et on en évalue vraiment toute l’étendue. Et l’ambigüité de sa réelle relation avec Auxane est toujours entretenue par l’auteure. Au vu de tout ce qu’il partage avec Auxane – et pas qu’une simple tasse de café -, je me suis même demandé avec qui elle finirait à la fin de l’histoire. J’ai trouvé qu’il prenait une sacrée place et ça m’a mis le doute sur les motivations d’Auxane quant à ses sentiments envers Grigori. Un triangle amoureux un peu complexe, en somme ; que je n’avais pas du tout ressenti précédemment.

 

« Je n’ai pas besoin de ta protection, Auxane. Je n’en ai jamais eu besoin. La réciproque est loin d’être vraie. Admets-le : tu as besoin de moi. Rends-nous un service : éloigne-toi de moi. Pour de bon, cette fois. Je ne veux pas de toi dans ma vie »

 www.kizoa.plcollage_2020-05-09_22-47-53.jpg
La belle surprise de cette suite, c’est le personnage de Sofia qui, précédemment, était assez énigmatique malgré ses relations connues avec Grigori ; on ne savait pas grand-chose sur elle et sur ses activités. Là, une belle part de l’histoire nous immerge dans son univers à Venise qui, je dois être honnête, est à mille lieues de ce que j’avais pu imaginer. Bon, l’ambiance n’est pas forcément toujours réjouissante car très particulière, mais j’ai aimé le côté protecteur qu’elle montre envers Auxane ; sans lui accorder de passe-droit pour autant. Je me suis vraiment laissée embarquer dans ce passage ; un peu comme une fascination envers l’inconnu. Et conviction personnelle : elle est un personnage principal à part entière. C’est un peu elle (voir beaucoup selon moi),  de manière très particulière, qui est à même de mener Auxane sur le chemin vers une âme apaisée et reconstruite.

 

« La fragilité et la dépendance ne sont pas des défauts, les enfants les expérimentent avec leurs parents et c’est ce qui leur permet de se construire »


Je termine cette duologie avec un tout petit regret quant à la fin que j’ai trouvé vraiment trop rapide. Elle manque de certaines liaisons dont l’absence m’a laissé comme une impression d’avoir manqué quelque chose. C’est un petit détail qui n’a absolument pas entaché ma lecture puisque j’ai dévoré ce 2nd tome de la même façon que le 1er ; même si les émotions étaient un peu différentes mais toujours bien présentes.

 

Sincèrement, je ne comprends pas comment j’ai pu faire pour tarder à lire cette histoire. C’est une vraie belle découverte de l’auteure, de cet univers qu’elle a su créer et développer, de ces personnages qui ne sont pas communs mais qui m’ont, malgré tout, embarqué avec eux (même si moins d’affinités avec certains).

 

Si vous aimez les univers mystérieux, sombres, sensuels voire plus si vous avez le goût du risque pour votre lingerie, Endless night est assurément un roman qui tire parfaitement sa plume dans l’univers New Romance Erotique. J’ignore si l’auteure a prévu de nous programmer un autre rendez-vous avec ses personnages, Milan peut-être, mais je serais au rendez-vous et sans retard cette fois.



09/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres