Mille livres en tête

Mille livres en tête

Equation à deux inconnus / Danielle GUISIANO

1.png
Ce roman au thème plus qu'original me tentait dès que mon regard a croisé sa couverture et son résumé. Connaissant l'auteure pour l'avoir lue à plusieurs reprises, je suis vraiment heureuse de l'avoir reçu en Service Presse papier. Merci infiniment Danielle pour cette adorable démarche me renouvelant ta confiance et les éditions Hugo New Romance pour cet envoi.

 

Alors qu'elle s'apprête à inverser les codes en matière de mariage, c'est la douche froide pour Diane, trentenaire vivant en Provence qui voit son compagnon depuis 5 ans lui annoncer que leurs chemins se séparent là. Celui qu'elle voyait comme le père de ses enfants n'est finalement pas le bon candidat. Et la rupture est inévitable.

 

« Ses désirs faisaient loi. Nos vacances étaient les siennes, nos amis étaient les siens, nos sorties étaient calquées sur ses envies. Je me suis toujours adaptée parce que je pensais l’aimer »

 

Devant composer avec une horloge biologique qui tourne et qui s'emballe et un désir de maternité qui se veut plus pressant, elle est prête à assouvir seule ce besoin. A présent célibataire, ne reste que la solution de la dernière chance : faire un bébé toute seule mais pas tout à fait... elle opte pour la co-parentalité, via un site spécialisé, qui comblera son désir d'enfant sans s'encombrer du père de son bébé au quotidien. La voilà s’inscrivant sur un site de co-parentalité où son profil va croiser celui de London.

 

« Il y a maldonne. Je reste une femme en capacité de procréer, mais je n’ai plus la graine »

 

C'est le même schéma qui se produit pour London – de son vrai prénom, Félix - 37 ans, chef d'entreprise qui a tout réussi dans sa vie sauf le côté sentimental. A cause d’un passé sentimental malmené, il est incapable de tomber amoureux et ne peux rien apporter de concret aux femmes. Sans attache affective, le désir d'enfant s'invite aussi au masculin. Le voilà s'inscrivant sur le même site que notre héroïne féminine mais la vie réservant parfois de bonnes comme de mauvaises surprises, rien n'est moins sûr que la compatibilité entre les deux soit la bonne.

 

« Mon profil s’affiche en grand sur l’écran et un clignotant rouge annonce des messages en attente. J’en ai cinquante-deux. – C’est quoi cette blague ? »

 

Mais lorsque le rôle de dame nature ne s'arrête pas seulement à ce qu'on attend d'elle, l'équation risque bien de se trouver un peu perturbée par des données non prévues.

 

Lorsque deux inconnus se rencontrent, quelles sont les probabilités pour que tout se passe comme chacun l’a décidé ?

Le choix de l'option co-parentalité assure-t-elle qu'aucun sentiment inattendu ne s'invite dans l'équation Maman + Papa = Bébé ?

 

Entrons dans le vif du sujet : j’ai adoré cette histoire qui frôle dangereusement le coup de cœur. Je l’ai lue en à peine quelques heures et j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans la plume de l’auteure. Sauf qu’il m’a manqué un petit quelque chose pour me faire fondre totalement. Alors attention, ce n’est absolument pas une critique négative ; juste une attente personnelle inassouvie.

 

C’est avec une sublime histoire que Danielle GUISIANO explore un thème très original et que je n’avais jamais rencontré auparavant : la co-parentalité. Principe tout simple : deux inconnus, avec le même désir de devenir parents, prennent contact pour concevoir un enfant, sans qu’il soit question de sentiments et qui, une fois l’enfant né, se partageront la garde. Point final à ce procédé.

 

« Pas d’amour, ni de tendresse, d’amitié ou de complicité. Le deal est parfaitement bordé. Suis-je prête à sceller mon destin à celui d’un homme aussi détaché ? »

 

Ça peut paraître surprenant ce choix de thème pour une romance mais l’auteure réussi là un très bel exercice où le côté psychologique est plus que bien exploré et mis en avant sans lourdeurs et où le côté romance n’est pas oublié pour autant qu’on se le dise. Même si c’est cet aspect-là auquel il m’a manqué un peu de plus.

 

Les deux personnages principaux, Diane et London ont en commun d'être fortement attachés aux liens familiaux et d’avoir la même conception de la famille ; même si leur situation est un peu atypique, ça ne peut qu’être un bon début. Sauf que lorsqu’on ne se connaît pas, ce seul critère suffit-il à la réussite d’une telle démarche ?

 

London est un homme très réfléchi et en permanence sous contrôle. Sa vie tumultueuse passée et entachée par des périodes douloureuses ne lui permet plus aucune place pour l'imprévu. Il peut compter sur sa famille et son ami et collaborateur Fred ; mais faut-il qu’il arrive à lâcher prise ! Ce trait de caractère aurait pu le rendre agaçant ; et bien moi j’ai adoré. Ça le rend touchant, un soupçon fragile sous une carapace d’homme d’affaire sûr de lui et surtout ça le rend forcément très fiable. Gros coup de cœur pour ce personnage masculin qui peut sembler macho et un brin maniaque, centré sur ses seuls désirs ; mais il est bien plus que cela et tout au long de l’histoire il se dévoile d’une manière qu’on ne pourrait pas forcément soupçonner au départ.

 

« Un regard s’attarde lourdement sur moi. Lorsque je me retourne, je ne vois que lui. L’espace d’un instant, j’imagine qu’il s’agit d’un mirage, un genre d’hallucination. Je cligne des yeux mais l’image est toujours là, et pire : elle se précise. Assis au bar, Félix m’observe »

 

6.png
Diane est une jeune femme indépendante, ayant parfaitement réussi sa vie professionnelle d’assistante designer dans un cabinet d’architectes. Si sa vie sentimentale n’est pas idyllique comme elle l’a cru pendant 5 ans, elle ne baisse pas pour autant les bras et à un caractère assez fort et la tête sur les épaules pour mener à bien ce rêve de maternité. Son personnage est parfaitement complémentaire avec London car certaines choses semblent les opposer et pourtant il y a une alchimie entre eux, une attirance certaine. Elle n’accepte pas tout, à tout prix et son point fort c’est d’être aussi très bien entourée et soutenue par une mère au top du top et deux amies, Marjorie et Vanessa, qui sont de vrais rayons de soleils dans sa vie et qui sont prêtes à tout pour elle. Très belle image de l’amitié, ici représentée !

 

« L’idée de te faire engrosser par un inconnu est chelou, alors choisis au moins avec soin celui qui aura cet honneur »

 

A première vue, tout s'annonce comme une simple collaboration procédurière et j'ai vraiment apprécié que le sujet de base ne soit pas traité à la légère. En matière de romance, on peut aborder des sujets sérieux voire forts mais ça doit être fait correctement sans trop en faire non plus. Et là, l'auteure a très bien réalisé cette étape importante.

 

Dans cette histoire qui se déroule, comme on peut s’en douter, sur un laps de temps correspondant à une grossesse, il m’a manqué plus de moments clés en duo, de moments de partages romancés. Même si ceux qui sont présents, et vraiment très bien écrits dans l’art du romantisme, j’aurais aimé plus de « dérapages non contrôlés » ; quitte à avoir 500 pages au lieu des 372 pages que compte ce roman. J’ai adoré ce qui était trop peu pour moi et forcément j’en aurais aimé plus, logique !

 

« La tête nichée contre sa poitrine, j’entends son cœur et nos regards s’aimantent. Une force inouïe nous soude. C’est intense. Puissant puis son haleine me frôle et sa bouche se pose délicatement sur la mienne. C’est un baiser doux, une caresse de reconnaissance »

 

Ce qui aurait pu être une histoire plate et sans saveur, se révèle être une lecture prenante jalonnée tout du long de révélations, de situations inattendues, de moments de doutes ou d’hésitations, de douceur, de tendresse mais aussi d’humour et de surprises. Il n’y a pas trop de personnages secondaires mais ce n’est pas un huis-clos non plus, heureusement. Et ça, c’est un gros point positif pour moi. Tous les personnages sont attachants et essentiels à chaque passage dans lesquels ils apparaissent ; même si ma préférence va pour London, je sais je l’ai déjà dit.

 

Alors même s’il m’a manqué un petit peu plus, je ne pouvais pas passer à côté de ce rendez-vous où le résultat de cette équation est bien plus qu’une simple romance. La douceur et la finesse de la plume de Danielle GUISIANO sont encore une fois là et bien là. Et son lectorat ne peut que répondre présent ! Que vous en fassiez partie ou non et que vous recherchez quelque chose de différent, « Equation à deux inconnus » est la lecture qu’il vous faut ! Alors, bonne lecture !



24/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres