Mille livres en tête

Mille livres en tête

Et si c'était pour Noël ? / Audrey WIERRE

1.png
S'il y a bien un roman que j'attendais, c'était celui-là. Quand il a été proposé dans les SP Stories by Fyctia, il me tentait et je l'ai demandé, logique. Et grand bien m'en a pris car ça a été un vrai bon moment de lecture, qui frôle dangereusement avec le coup de cœur. Merci à Fyctia, Stories by Fyctia et Célia pour l'envoi.

 

Pour le résumé, c'est par ici


Dès le début de l'histoire, on se doute que Clémentine, trentenaire et ex-danseuse reconvertie en prof de danse dans une école renommée, a un passif sentimental difficile. Malgré tout, elle reste forte notamment dans son travail qui la comble et qui remplit bien sa vie. D'autant plus que cette année, elle se voit confier l'organisation du gala de Noël de la ville qui aura lieu à l'Opéra de Strasbourg. De simple participante elle devient organisatrice : cette année ce sera le ballet de Noël par excellence, Casse-Noisette. Le défi est de taille et toute aide sera utile.

 

« Vous confondez la réussite et le bonheur. N’éludez pas ce qui vous blesse profondément, faites-en votre force »

 

Heureusement Clémentine peut compter sur ses meilleures amies, Lucie et Adèle, mais aussi Emy, son ancienne collègue, qui tentent de la convaincre de s'ouvrir aux autres en mettant sur sa route, Tom, prétendument homme à femme mais qui n'a toujours pas trouvé, lui non plus, celle qui lui fera franchir le pas de la vie à deux.


"Tu es la seule célibataire ! Et tu pourrais tomber sur l'homme de ta vie, qui sait ?"


Mais les choses ne se déroulent pas toujours comme on s'y attend et lorsque Casse-Noisette s'invite dans la danse, ça annonce quelques remous.


Magie de Noël ou pas, c'est une fin d'année mouvementée qui attend Clémentine... et une lecture un peu inattendue, en tout cas pour moi.


Entre vieux démons et sentiments chamboulés, la partie est loin d'être gagnée. Mais le jeu en vaut bien la chandelle !

 

◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊


Comme souvent lorsque je choisis mes lectures, ce sont la couverture et le résumé qui m'ont attirée en premier. Une couverture très tendance, lumineuse tout en restant dans la simplicité mais jouant sur une touche de modernité pour rajeunir la notion qu'on peut avoir des ballets. Et un résumé qui en dit suffisamment pour vouloir se plonger dans cette histoire.


On ne va pas se mentir : Audrey WIERRE a une sacrée plume, qui me correspond plutôt bien. Je suis de ces lectrices qui savent rapidement si ça va matcher ou non avec une auteure... nous étions faites pour nous rencontrer.

Avec un peu moins de 10 personnages et un thème plus qu'original, l'auteure a su créer une ambiance totalement en adéquation avec ce que j'attendais, tant dans l'univers de la danse que dans celui de Noël. Je ne suis pas adepte des personnages qui n'en finissent plus de s'ajouter les uns aux autres et heureusement, ça n'est pas le cas ici. On sait qui est qui, tout au long de l'histoire.


Le personnage de Clémentine m'a plu dès le départ même si parfois j'avais du mal à comprendre ses réactions par rapport à Tom et le manque de confiance en elle, notamment point de vue professionnel. Il faut dire que face à Mona, directrice de l'école, il faut un sacré caractère. Même si ce n'est pas un personnage envahissant, Mona est essentielle à l'histoire, lui apportant des moments uniques.

 

« Je crois toujours en la magie et aux miracles de Noël. Alors autant dire que j’essaie aussi de me convaincre que mon prince charmant existe quelque part, derrière les versions low cost qui n’ont pas fait l’affaire »


Finalement, Tom est loin de l'image, qu'on peut avoir, de l'homme qui enchaîne les conquêtes. Il est d'une patience incroyable, c'est un homme posé et réfléchi et je regrette que des interventions de sa part ne soient pas insérées pour connaître son ressenti par moment. Ça lui aurait donné un certain poids dans l'histoire, une autre dimension à la romance et ma vision aurait peut-être été différente concernant Clémentine.

 

« Ce mec est une torture pour mes yeux »


6.png
Oui c'est ça ! Je crois que ce qui m'a chagrinée, c'est le fait que l'histoire soit narrée de la seule voix de Clémentine. Et du coup, il m'a manqué quelque chose pour atténuer certains moments d'incompréhension ou d'agacement. Mais ça ne m'a pas refroidie pour autant, tant l'auteure m'a emmenée avec elle dans son univers et a su capter mon attention jusqu'au bout.


Dans cette histoire où les personnalités sont toutes différentes mais pourtant si complémentaires au final, Audrey WIERRE a su mettre tout ce qu'il faut pour apporter une certaine magie et éviter les lourdeurs que je redoute dans ce type d'univers.


La présence de la danse classique est bien dosée, toutes les situations qui jalonnent le roman sont terriblement bien imaginées (même s'il y en a une qui m'a vraiment déplu car assez puérile à mon avis), les répliques sont excellentes et le tout est vraiment bien écrit et s'enchaîne sur un rythme agréablement dynamique.

 

« Je les scrute rapidement de haut en bas pour être sûre qu’il ne s’agit pas du casting des nouveaux Village People version XXIème siècle»


J'ai vraiment apprécié la dérision de certaines scènes, les quiproquos et l'humour que l'on retrouve par petites touches, la douceur et la tendresse qui se cachent sous certaines tensions compréhensibles et la romance qui démarre de manière assez incertaine. D'ailleurs, j'ai eu un petit moment de flottement et de doute à ce sujet. Mais, une fois compris le schéma voulu par l'auteure, tout était clair.

 

« Alors si le prince charmant se présente, je verrai bien. J’espère juste qu’il me dira tout de suite que c’est lui. Un écriteau, un T.shirt, un quatre par trois tenu par ses bras musclés, mais écrit clairement en lettres capitales « JE SUIS LE BON ». Cela devrait même être obligatoire. Comme le Port-Salut, ça devrait être écrit dessus »


Finalement, malgré certaines petites choses qui m'ont interpellée, c'est une très belle histoire que signe-là Audrey WIERRE pour démarrer cette période de l'Avent tout en douceur, en nous emmenant à Strasbourg, lieu emblématique des marchés de Noël.


On est sur une histoire toute en simplicité mais qui soulève des thèmes forts (même si pas suffisamment explorés à mon goût pour certains) et qui, une fois encore, octroie une belle place à l'amitié. L'amitié et l'amour, il n'y a que ça de vrai, n'est-ce pas !


Alors, préparez-vous une ambiance cocooning avec chocolat chaud et plaid douillet et fondez de plaisir dans cette romance qui n'a aucune prétention, si ce n'est de vous faire passer un très beau moment de lecture !



29/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres