Mille livres en tête

Mille livres en tête

Le soleil de Minuit / LylyBlabla

1.png
3h, plongée dans une véritable bulle de douceur, ça n'a pas de prix ; rien ne peut l'égaler. 3h d'une vraie lecture plaisir en compagnie de Milann et Aaron sous la très belle plume de Lylyblabla que je connaissais en tant qu'illustratrice seulement. Son talent d'auteure ne démérite pas sur ce 1er essai paru chez Hugo New Roman.

 

 

Pour le résumé, c'est par ici

 


C'est une lecture un peu particulière qui attend qui se plonge dedans et ça peut sembler effrayant ; mais pas du tout en ce qui me concerne.


 

7h40. Voilà le temps qu'auront nos deux personnages pour se découvrir, s'apprivoiser et pour vivre quelque chose hors du commun.


20 ans. L'âge de toutes les certitudes mais où l'on n'est pas forcément préparés à faire face à l'évidence sous sa plus belle forme : l'Amour.


J'avoue que je n'ai trouvé aucun point négatif à cette histoire qui est un réel coup de cœur même si je ne comprends pas pourquoi elle a été classée en New Romance. Compte tenu qu'il y aura une partie 2, ceci explique peut-être cela. Vite qu'elle arrive !


Dès le départ j'ai su que je tenais là une de mes meilleures lectures de 2021 ; même s'il y en a eu pas mal, que personne ne s'offense.


Douceur et sincérité sont bien les 2 mots qui caractérisent cette histoire certes courte mais tellement pleine de toutes sortes d'émotions qui nous maintient comme en apnée, d'un bout à l'autre.


Milann, est une jeune femme de 20 ans que l'on rencontre à Paris, une fin d'après-midi de janvier et qui vient de vivre la pire désillusion : le rejet par un être cher.

 

« C’est fascinant de réaliser que ceux qui sont capables de nous faire le plus de mal sont ceux que l’on a aimés le plus fort »

 

Alors qu'elle a quelques heures à passer avant de s'apprêter à reprendre un vol qui la ramènera au Québec, elle croise le regard d'Aaron, 20 ans également, qui sans pouvoir se l'expliquer, va à sa rencontre.

 

« Est-ce qu’on peut avoir mal à quelque chose d’intangible ? Lorsqu’on dit « J’ai mal au cœur », on ne parle pas réellement de l’organe, n’est-ce pas ? Et pourtant, tout le monde le dit, alors c’est qu’on peut. Moi, j’ai mal à la vie »


Mais le temps n'est pas infini et c'est une belle parenthèse qu'ils s'apprêtent tous les deux à vivre.  Et pour la lectrice que je suis, ça en a été une très belle aussi !

◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊♥◊


C'est assez peu commun de lire un roman dont l'histoire se déroule sur un laps de temps si court. Ça peut sembler une prise de risque importante mais en refermant ce livre, je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement.


C'est tellement bien pensé, bien écrit et c'est tellement doux tout ce qu'on ressent dans les paroles, les gestes et les regards échangés. Je suis incapable d'expliquer pourquoi j'ai ressenti tant d'émotion. Mais toujours est-il que ça m'a fait la même impression qu'un livre lu il y a quelques semaines où les personnages sont jeunes et où l'évidence s'impose entre eux. Cette jeunesse n'est plus la mienne mais elle est tellement touchante que je ne peux qu'adhérer.

 

« Ne laisse pas les autres te dire que tu ne vaux rien, ou que tu es une incapable. Ne doute pas de ta valeur. Ne laisse jamais personne te rabaisser de la sorte et te faire croire que le mérites, d’accord ? Tu vaux beaucoup mieux que ça »

 

J’ai été touchée autant par Milann que par Aaron. Chacun a une particularité qui fait que je ne pouvais pas rester insensible. Lui, on sent qu’il a un certain charisme et qu’il ne manque pas de confiance en lui ; et pourtant, au contact de Milann, il va se révéler un peu pris au dépourvu, comme pouvant perdre ses moyens. Comme s’il découvrait, pour la première fois, des sentiments jusqu’alors inconnus.

 

« Ce n’est pas moi le problème. Ce n’est pas moi qui n’ai pas su être à la hauteur pour qu’elle m’aime : c’est elle qui n’a pas eu la force et le courage qu’il faut pour être une mère, et pas seulement une génitrice »

 

Et elle, sous toute la tristesse qu’elle porte en elle, elle se révèle malgré tout lumineuse, surtout lorsqu’elle s’autorise à sourire et à s’ouvrir aux autres. Au contact de ceux qu’elle va rencontrer, la facette qu’elle nous offre d’elle en leur présence, atténue un peu le côté sombre de son histoire.

 

« C’est fou comme un inconnu peut nous permettre de tout oublier »


J’avoue que je n’ai pas vraiment réfléchi à mes attentes quant à cette histoire. Je me suis laissée porter par les mots parfaitement associés, les uns aux autres et par la beauté des personnages. Tels les 12 coups de minuit, le temps de la lecture s'égrène au fil de 12 chapitres, chacun sobrement illustrés et intitulés par des titres musicaux.

6.png
Le décompte des heures se fait en souhaitant qu'à un moment on puisse arrêter le temps qui nous file entre les doigts sans qu'on ne puisse rien faire. Comme pour que l’inévitable ne se produise pas. Et que l'amitié et l'amour naissants ne soient pas qu'éphémères. Parce que dans ce roman, au-delà de la romance, il est bien question d'amitié, et quelle amitié où l'évidence s'impose aussi.

 

« Une rencontre limitée dans le temps, un moment furtif qu’on aura oublié une fois le soleil levé »


J'ai adoré les personnages de Chris et de Chloé. Unis par une solide amitié à Aaron, ils accueillent Milann comme une évidence, comme si elle avait toujours fait partie de leur bande. L'amitié ainsi illustrée est touchante et tellement belle dans toute sa simplicité. Surtout lorsqu'est évoqué le personnage d'Elena et que toute son histoire est dévoilée. J'ai été touchée à un point...

 

Dans ce roman qui aborde des thèmes forts tels que le handicap, le harcèlement… et qui parle de personnages jeunes, il n'y a pas de scènes de sexe et c'est peut-être ça qui fait qu'il ressort une certaine pureté et une simplicité qui parfois sont les bienvenues. Et du coup, on se sent bien pendant et après la lecture. La justesse de la plume de LylyBlabla est tellement belle qu’on est enfermé comme dans un cocon ; plus rien ne peut nous atteindre, tellement focalisés sur la beauté de l’histoire.

 

« Un coup de foudre ne se transforme pas forcément en amour, parfois, ce n’est que ça, un coup qui disparaît d’un seul coup, mais d’autres fois… »


Pour tout ce que renferme ce roman, c'est sans aucun doute une histoire à découvrir. J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite pour voir jusqu'où l'auteure saura encore me surprendre.


Si vous aimez les histoires atypiques et tout en douceur, alors n'hésitez plus et partez à la rencontre de Milann et Aaron mais aussi de Lylyblabla dont le talent pourrait bien créer de nouvelles surprises.

 

En ce qui me concerne, je suis conquise. Très belle lecture ! 



28/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres