Mille livres en tête

Mille livres en tête

Les liés / Elle SEVENO

  1. 1.png

L’heure est grave ! Il faut absolument que je vous parle de cette lecture, que dis-je ? De cette merveille qui est un énorme coup de cœur voire plus. J’ai profité de mon partenariat Cyplog 2022 pour enfin découvrir « Les Liés » de Elle SEVENO qui me faisait envie depuis si longtemps, sans jamais oser me lancer au vu du genre dystopique de cette romance Young Adult. Et punaise ! Quelle découverte et quel moment de lecture ! Merci Cynthia de me l’avoir envoyé !

 

Pour le résumé, c'est par ici

 

C’est dans un climat assez hostile que j’ai débarqué aux portes du lycée que fréquente Carline, 17 ans pour découvrir comment sont accueillis chaque jour les élèves : par un prélèvement sanguin qui permet de vérifier s’ils ne font pas partie d’une catégorie considérée comme hors-la-loi par les instances au pouvoir, des Liés.

 

« Je posai la main sur l’aiguille stérilisée qui effectua la prise de sang matinale. Mon profil s’afficha sur un panneau digital. Groupe sanguin : A+. Maladie : R.A.S. Rien de changé depuis la veille »

 

Mais qui sont les Liés ? Ce sont des âmes sœurs liées à vie dès lors qu’elles se reconnaissent et prennent conscience que, quoi qu’il arrive, ce sera il/elle et personne d’autre. Dans la société dans laquelle vit Carline, les Liés ne sont pas considérés comme des humains parce que la vie leur offre des privilèges qu’elle refuse au commun des mortels. Ils sont donc traqués pour devenir de simples outils expérimentaux pour comprendre leurs secrets.

 

« Fallait-il considérer les Liés comme des humains ? Ou étaient-ils des être monstrueux qui méritaient de finir dans une cage au profit de la Science ? Les Etats avaient tranché : il leur fallait des réponses »

 

Carline est une jeune lycéenne sans histoire et elle aimerait qu’il en reste ainsi. Mais lorsque Vadian, hockeyeur star de l’équipe s’immisce dans ses pensées, dans tous les sens du terme, la jeune femme comprend que bien au-delà du lien qui l’unit au jeune homme, sa vie va être totalement bouleversée par des choix qu’elle sera obligée de faire.

 

Lorsque l’amour s’impose de lui-même dans un monde en pleine implosion, ils ne devront probablement leur salut qu’à une riposte pour faire changer les regards !

 

J’ai eu beaucoup de mal à poser mon ressenti car il est assez rare qu’une lecture éveille en moi tellement de sentiments et d’émotions d’un bout à l’autre du roman. C’est dire si le contenu de ce livre a été riche et dense.

 

Liés ! Quoi de plus beau que ce mot qui renferme tant de promesses en seulement quatre lettres. Promesse d’un amour éternel que rien ne viendra entacher, promesse que c’est cette personne-là et pas une autre, promesse d’avoir toujours quelqu’un a ses côtés qui que l’on soit et quoi qu’il arrive, tant et tant de belles promesses…

 

Et c’est bien ce qui va se produire entre ces deux êtres que rien ne destinait à devenir des âmes sœurs. Et lorsqu’on vit dans une société de répression où l’amour n’a pas tous les droits, les raisons pour tenir cette promesse ont bien plus de force.

 

Dans ce roman, il n’y a rien que je n’ai pas aimé – si on occulte la mère de Carline, bien sûr - ; c’est un très beau sans faute du premier au dernier mot. L’histoire est incroyablement bien écrite avec, à sa tête, des personnages aux caractères bien trempés. Je ne pensais pas adhérer autant et aussi vite à un univers qui m’était si étranger et avec des protagonistes aussi jeunes auxquels je me suis attachée dès le départ.

 

Ils ont mon âge, normal que je me mette à leur place. Tu aimerais que ta fille soit arrêtée et torturée ?

 

Je connaissais la réponse. Je voulais juste être certaine de ne plus rien trouver de bon en elle

 

S’il le faut.

 

Son attitude me révoltait un peu plus chaque jour. Et tout au fond de moi, planqué sous une montagne de colère, elle réussissait encore à me blesser. J’aurais dû être habituée à cette mère sans état d’âme et sans pitié. Mais je n’en avais qu’une.

 

5.png
Carline, fille de parents divorcés, aimerait s’affranchir de sa mère qui adhère sans limite à ce que la jeune fille rejette : la traque des Liés. Leur relation est plus que conflictuelle et j’ai eu beaucoup de mal avec ce personnage si dur, si froid. Même si on comprend le pourquoi du comment et que jusqu’au bout cette mère est présente, ça n’excuse pas tout.

 

Vadia, ah Vadian ! Que dire de lui si ce n’est qu’il est le personnage masculin que j’aimerais rencontrer dans chacune de mes lectures dans ce genre. Il n’est pas parfait, agaçant parfois mais tellement charismatique. Avec sa maturité, alors qu’il est pourtant si jeune, il apporte tellement à cette histoire, à cette relation indestructible.  

 

« Je savais qu’il était beau, il fallait vraiment être aveugle ou sociopathe pour ne pas le remarquer »

 

J’ai adoré l’idée du Lien qui unit des êtres destinés l’un à l’autre. Et la manière dont l’auteure l’a amené et développé donne une force incroyable à ce roman et une puissance hallucinante à mon ressenti.

 

Elle SEVENO a construit un univers qu’elle semble maîtriser à la perfection et des personnages très attachants. Plus l’histoire avançait, plus je m’attachais à eux ; d’où cet énorme coup de cœur au final. Elle nous entraîne dans un rythme soutenu qui fait qu’on devient vite accro à cet ensemble parfait. Au point d’avoir parfois l’impression de vivre au cœur de l’histoire.

 

« Le lien se développe pour deux âmes appelées à vivre ensemble. S’aimer et se protéger. Le but même de notre existence, c’est celui-là. Sépare deux Liés, menace-les, tue l’un des deux et l’autre dépérira de chagrin »

 

Même si on reste dans un univers alternatif qui m’a emmenée dans un voyage immersif au cœur d’une intrigue où l’injustice a une place de choix et bien au-delà de la romance qui est tout simplement magnifique, cette histoire amène, obligatoirement, à réfléchir sur la liberté de penser, la liberté d’aimer, toutes les libertés susceptibles d’être bafouées. Un sentiment de révolte et de peur peut facilement s’emparer de nous face à des situations inconcevables. Et tout est dans le talent d’écriture de l’auteure qui arrive, avec des mots simples et sans fioritures, à faire naitre tant de sentiments en nous. Rien ne m’a semblé incohérent ou déjà vu. C’est du grand Elle SEVENO pour moi qui la découvre dans ce genre.

 

Je ne suis pas une spécialiste en dystopie, loin de là ! Mais à mes yeux, et au fond de mon cœur et de mon âme, cette histoire est incroyable de beauté, de douceur - malgré un contexte sombre - et de magie. La magie des sentiments, la magie de l’amour, la magie d’un lien si fort et indestructible…

 

« Est-ce que tu penses être une abomination de la nature ? Parce que je peux t’assurer qu’au travers de mes yeux, tu ne l’es pas, Carline »

 

Plusieurs jours après avoir terminé cette lecture, ces personnages sont encore si présents dans mon esprit que je ne m’explique pas l’intensité de cette découverte et la force de ce roman sur la lectrice lambda que je suis ! C’est dire si cette histoire m’a marquée. Au point que le format papier a rejoint ma bibliothèque. Si vous ne connaissez pas encore cette relation inédite entre Carline et Vadian, je ne peux que vous conseiller de découvrir au plus vite cette pépite dont vous ressortirez peut-être, comme moi, marquée à jamais. Alors très bonne lecture !



13/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres